Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 juin 2014 7 22 /06 /juin /2014 09:40
J'ai oublié une autre forme de mimétisme dans la première partie de mon article.Il s'agit du mimétisme de déguisements, se rapprochant de l'homotypie, insectes employant une gaine de soie et divers matériaux pour cacher leur corps, par exemple les papillons psychés, les cicadelles (bave de coucou), les chrysopes, les réduves...
Voici aussi en complément une liste d'entomologistes qui ont participé à l'étude des mimétismes :
Wallace : études sur la variation chez les grands papillons diurnes du genre Papilio.
Roland Trimen : idem mais sur les papillons d'Afrique du sud.
Fritz Müller : études sur les papillons à taches transparentes sur les ailes.
F.A. Dixey : études sur les papillons africains (diaposématisme).
E.W. Poulton : études des colorations animales et leur rapport avec la sélection naturelle.
Pour la période moderne :
R.Lee Dice, W.L McAtee, F.B Isely, FR. Heikertinger,  et les généticiens G.B Ford, R.A. Fischer et B. Goldschmidt.
 
Source "le mimétisme" de Lucien Chopard - éditions Payot - bibliothèque scientifique- 1949. 
Un exemple de mimétisme de déguisement : la bave ce coucou (cicadelle) sur une fleur de valériane - avril -

Un exemple de mimétisme de déguisement : la bave ce coucou (cicadelle) sur une fleur de valériane - avril -

La stratégie du caméléon - de la simulation dans le monde vivant - Jean-François Bouvet.***
 

"Avant que le monde soit, rien n'existait , si tant est que le monde est tout et que cette notion de rien précédant le tout ait un sens. Rien ne pouvant ressembler à rien, l'apparence n'avait pas cours. Et personne n'errait dans ce rien qui n'existait pas, en quête d'une inconcevable apparence. Pour que l'apparence soit, il a fallu non seulement des objets mais aussi qu'ils soient regardés. Et ce regard suppose des yeux, du moins des organes sensibles aux radiations lumineuses, et donc des organismes, et donc la vie, laquelle, on le sait, s'est fait un peu attendre. Pendant longtemps un mode aveugle à lui-même s'est passé d'apparence - L'apparence du monde échappe au consensus - L'apparence a ses mystères que la raison ne connait pas -

*** On peut trouver des renseignements sur Walter Bates et  Abbott Thayer dans ce livre.

L'idée de l'hypertélie de Brunner Von Wattenwyl (1873) reste celle d'un nombre de biologistes actuels (1949), même des biologistes qui ne sont aucunement opposés à l'idée de l'action de la sélection naturelle. Il n'en ai pas de même pour les néodarwiniens qui veulent que la sélection naturelle soit suffisante pour expliquer tout, aussi bien dans la question du mimétisme que dans toute question d'adaptation. (Lucien Chopard "le mimétisme" 1949) - voir photo ci-dessous la feuille morte du chêne.

Voici quelques autres exemples du mimétisme.

- Homochromique et homotypique.

- Hypertélien.

- Aposématique.

- Contre-tonalité de Thayer.

- Ctenophore jaune. Dissuasion - Mimétisme de Bates (1)

- Ctenophora crocata. Dissuasion (2)

- Volucella zonaria poda (mimétisme batésien).

Homochromique et homotypique - La cigale grise sur le tronc d'un arbre.

Homochromique et homotypique - La cigale grise sur le tronc d'un arbre.

Mimétisme hypertélien : homochromique, homotypique et homomorphique ! Papillon "feuille morte du chêne".

Mimétisme hypertélien : homochromique, homotypique et homomorphique ! Papillon "feuille morte du chêne".

Au sujet de l'hyperthélie 😁" Malgré tous les raisonnements je n'arriverai jamais à comprendre pourquoi un insecte imitant une feuille à demi pourrie ou rongée sur les bords par une chenille est mieux protégée que celui qui ressemble honnêtement à une feuille entière saine. A moins que je ne sois contre les phytophages ! Je me ferais sans doute traiter d'esprit rétrograde et peu compréhensif , mais je persiste à croire que la sélection naturelle n'a plus rien à faire dans ces détails. (L.Chopard)

NDLR : Photo ci-dessus, l'hypertélie d'une "feuille morte du chêne" Gastropacha quercifolia"surprise

Mimétisme aposématique - le zygène de la petite coronille - attention je suis empoisonné !

Mimétisme aposématique - le zygène de la petite coronille - attention je suis empoisonné !

 

" Les zygènes émettent au niveau du cou ou du prothorax, un liquide jaune, comme leur sang.Une très petite quantité de ce liquide injectée dans le bras d'un homme provoque les plus alarmants et les plus graves symptômes.Leurs tissus contiennent aussi de fortes concentrations d'histamine, ce qui s'observe aussi chez d'autres papillons, et de l'acide cyanhydrique."

V.B.Wigglesworth.

Mimétisme contre tonalité de Abbott H.Thayer. Papillon sylvandre sur l'écorce d'un arbre.

Mimétisme contre tonalité de Abbott H.Thayer. Papillon sylvandre sur l'écorce d'un arbre.

Le même mais vu de profil. Mais il m'est souvent arrivé de le voir se poser de loin et de ne pas le trouver !

Le même mais vu de profil. Mais il m'est souvent arrivé de le voir se poser de loin et de ne pas le trouver !

CTENOPHORA ATRATA JAUNE, mouche scorpion - CTENOPHORE JAUNE - CTANOPHORA CROCATA - tipules - Le mimétisme de Bates. C'est à Leicester que Wallace fait la connaissance de H.W.Bates déjà spécialisé dans les coleoptères et les papillons, il initie le jeune Wallace qui se met à collectionner les insectes avec passion et aura pressenti l'évolution des espèces un peu avant Darwin.
CTENOPHORA ATRATA JAUNE, mouche scorpion - CTENOPHORE JAUNE - CTANOPHORA CROCATA - tipules - Le mimétisme de Bates. C'est à Leicester que Wallace fait la connaissance de H.W.Bates déjà spécialisé dans les coleoptères et les papillons, il initie le jeune Wallace qui se met à collectionner les insectes avec passion et aura pressenti l'évolution des espèces un peu avant Darwin.

CTENOPHORA ATRATA JAUNE, mouche scorpion - CTENOPHORE JAUNE - CTANOPHORA CROCATA - tipules - Le mimétisme de Bates. C'est à Leicester que Wallace fait la connaissance de H.W.Bates déjà spécialisé dans les coleoptères et les papillons, il initie le jeune Wallace qui se met à collectionner les insectes avec passion et aura pressenti l'évolution des espèces un peu avant Darwin.

Tiens, tiens ! 

La mouche scorpion ressemble à un scorpion mais ses moeurs diurnes garantissent qu'elle ne fréquente pas les scorpions ! ( G.Mathot)

* Thayer découvrit la contre-tonalité qu'il décrivit dans son livre "concealing-coloration in the animal kingdom" (1896) mais il alla trop loin et l'ouvrage resta un monument de déraison !

En effet, il écrivit que les flamants roses étaient de couleur rose pour se confondre avec les teintes du soleil levant et du soleil couchant !  

* Le principe de la contre-tonalité consiste en ce que les couleurs d'un animal sont distribuées selon une gradation, de façon à contrer les effets de l'ombre et de la lumière.

* Teddy Roosevelt publia une grande monographie sur la signification évolutive des colorations animales.

Le papillon sphinx-tête-de-mort émet les mêmes phéromones que les abeilles le rendant invisible - chimiquement invisible - pour les abeilles de la ruche. Mais il leur consomme peu de miel.

**************************************************

" ILS ONT DIT"  (suite)

* THANATOSIS : La tactique qui tue !

A la saison des amours, pour échapper aux mâles qui leur tourne autour pour s'accoupler, les femelles libellules AECHNA JUNCEA ont trouvé la parade : elles font semblant de mourir soudainement. Elles miment une chute et restent au sol inanimées. C'est ce qu'a découvert Rassim Khelifa, de l'université de Zurich, en Suisse (Ecology)
In revue "le point" 11.05.2017
Le point de vue de Jean Rostand : wink
"Beaucoup d'insectes peuvent, dans des conditions données, devenir subitement immobiles et conserver plus ou moins longtemps une inertie absolue. Ce phénomène bien connu sous le nom de "simulation de la mort", n'a pas manqué de frapper l'imagination des finalistes, qui y ont vu une astuce, un stratagème, ou un instinct protecteur, grâce à quoi l'animal se garantirait contre une attaque. Est-il besoin de dire que cela relève du roman, et que l'insecte ne feint aucunement la mort ? Son immobilisation, comme l'a montré Rabaud, n'est que l'effet d'un réflexe ayant son point de départ dans certaines zones périphériques, et son aboutissement dans les muscles des appendices."
In "la vie des libellules" de Jean Rostand . Stock 1954
 
Monochromie :
" Ce qui apparaît monochrome pour l'homme ne l'est pas nécessairement pour les animaux" (Maurice Thomas)
 

"Des mantes brunes et des mantes vertes sont déposées sur un carré de gazon vert, et maintenues en place par des fils de soie. Au bout de dix-neuf jours, toutes les mantes brunes ont été mangées par les oiseaux, toutes les vertes survivent. Le résultat est inverse quand on dépose des mantes brunes et des mantes vertes sur un carré d'herbe brunie ; ici, au bout du même délai, ce sont toutes les vertes qui ont disparu, toutes les brunes qui survivent." (Cesnola - 1904)

L'expérience, qui n'a jamais été reproduite, est presque trop belle pour être vraie..." 
 
In "Darwin" de Jean Rostand - 1947 - Gallimard. 
 
 
Araignée Napoléon - Synaema globossum - (abdomen jaune) - cachée dans un pétale de ciste, cousu , attend une proie.  L'emploi d'un outil . Entorse au règlement qui voudrait qu'elle restât à l'affût dans les pistils !

Araignée Napoléon - Synaema globossum - (abdomen jaune) - cachée dans un pétale de ciste, cousu , attend une proie. L'emploi d'un outil . Entorse au règlement qui voudrait qu'elle restât à l'affût dans les pistils !

VOLUCELLA ZONARIA PODA se fait passer pour un frelon - 20 mm - Mimétisme batésien . Lors que l'ai aperçue de loin je croyais bien apercevoir un frelon !

VOLUCELLA ZONARIA PODA se fait passer pour un frelon - 20 mm - Mimétisme batésien . Lors que l'ai aperçue de loin je croyais bien apercevoir un frelon !

Les guides vers le nectar sont souvent des lignes rayonnantes aboutissant aux glandes nectaires, leur couleur tranche sur le fond du pétale. L'insecte suit ces lignes*** comme un avion prendrait la piste pour atterrir. (J.M.Pelt)

***NDLR : afleurissage pour gros porteur ! J'ai inventé ce mot comparable à atterrissage !laugh

* Une chenille perçoit les couleurs avec sa peau : 

c'est étonnant pouvoir de la chenille de la phalène du bouleau (Biston betularia), démasqué par Ilik Saccheri (université de Liverpool) et son équipe. Cette larve, qui adopte la couleur de la brindille sur laquelle elle est posée afin d'échapper aux prédateurs, perçoit en effet les couleurs avec sa peau. 
"science et vie" nr. 1226 - novembre 2019.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

BALADES ENTOMOLOGIQUES

 

http://fdata.over-blog.net/1/76/85/08/avatar-blog-1071798285-tmpphpSmklSB.jpg

 

Description : Macrophotos, observations et études sur quelques insectes de Provence.

Partager ce Blog

Retour à la page d'accueil

Contact

Recherche

COPYRIGHT

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/Divers/copyright3.gif  Le téléchargement de tout ou partie des textes, images, sons, photographies, données, marques et tout autre élément qui y sont contenus est autorisé à des fins strictement privées ou dans le cadre scolaire et pour un usage non commercial. Toute utilisation, diffusion, commercialisation, reproduction et représentation, totale ou partielle, d'éléments du site à d'autres fins est subordonnée à l'autorisation préalable de l'auteur. Merci.

Pierre-Jean BERNARD

ALBUMS PHOTOS

 

Album 1

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/dasypoda-hirtipes-1.jpg

Album 3
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/3/Tircis-pararge-aegeria-aegeria-sur-ceanothus-11.04.JPG

Album 4

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/4/clairon-des-abeilles-10.07.JPG

Album 5
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/5/08.09-PM-mangeant-bouton-fenouil---pollen.JPG

Un clic sur image
pour voir les albums

Album 6

/*---personnalisation----*/ /*---fin personnalisation----*/