Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 00:58

26.04.207 : l'andrène B a clôturé son nid soit après un peu plus d'un mois d'activité car il était déjà en place quand je l'ai découvert.

ANDRENA RHENANA quitte le nid - 23.03 - 27 eme jour d'observations.ANDRENA RHENANA quitte le nid - 23.03 - 27 eme jour d'observations.

ANDRENA RHENANA quitte le nid - 23.03 - 27 eme jour d'observations.

L'explication pour la raison que je n'observe qu'une abeille par nid :

Le propre des andrènes pour la plupart, et des abeilles solitaires en général, c'est d'être solitaires : 1 nid = 1 femelle.

Le mâle a fait son job et kaput... il a tout donné il n'est plus de ce monde sans doute déjà depuis belle lurette . il a transmis les gamètes d'une femelle et c'est tout (puisque non fécondé,le principe du mâle chez les Hyménoptères haplodiploides, il possédait le même patrimoine génétique que sa mère). La femelle en question que vous observez pouvait être sa soeur ou une très proche cousine..Il n'y a pas de morale dans ce petit peuple au ras des pissenlit où la frontière du monde ne doit s'étendre guère qu'au delà de 200 m. à la ronde. Bientôt un mois de durée de vie c'est pas mal et elle ne devrait plus faire long feu, elle a échappé au mauvais temps, aux prédateurs, à une subite disparition de ressource qui aurait pu lui faire abandonner son nid en l'état... bref vous détenez là un paradis sur terre pour Andrena rhenana.. un coup de tondeuse (mal ou bien négociée selon comment on voit les choses) et le paradis devient enfer...

NDLR : Je ne passe jamais la tondeuse, je taille à la faucille !

Quand à l'inactivité post-midi comme beaucoup d'insectes il faudrait ramener cela à plusieurs approches de variables (température du sol, heure solaire,météo...) pour comprendre ce phénomène mais tout ce qui touche à l'éthologie de ces petites bêtes demeure encore souvent d'agréables ou de surprenantes découvertes que l'on se creuse à comprendre, interpréter sans avoir forcément d'éléments tangibles pour trouver une réponse... mais je vous rassure, ce phénomène est aussi connu chez d'autres genres d'abeilles comme les Colletes (Colletes cunicularius au printemps, Colletes hederae à l'automne) ; je n'en connais pas vraiment la raison, à fouiller peut-être dans une bibliographie... On peut supposer que maintenant elle produit ou va produire des oeufs non fécondés (futurs mâles) et que pour chaque cavité creusée le long de son couloir d'accès elle a un besoin de se limiter en volume de pollen alors qu'elle a un rythme de ponte lui aussi contraint (1 seul ou quelques oeufs /jours ?) et, que ceux-ci une fois pondus, elle doit attendre le lendemain pour disposer de nouveaux oeufs viables et ce n'est qu'à ce moment qu'elle s'active... c'est une supposition... comme sans doute d'autres possibilités. Je ne connais pas assez bien la biologie des abeilles pour pouvoir affirmer quoique ce soit là dessus. Je mets en copie à des collègues davantage férus de biologie et de bibliographie sur le sujet.

( David Genoud 22.03.2017)

Suite des observations:

Le 15.03 : L'abeille (baptisons-la A) est sorti à 11 h 45 puis est revenue seulement deux minutes après et a refermé son nid pour la journée.

16.03 : Ouverture du nid à 8 h 30 - température 13° - Je l'ai observée arriver chargée à 11 h 15 et elle a clôturé son trou aussitôt (T 19°) tandis que l'autre andrène (baptisons-la B), dont le nid est à 90 cm de là, a fait de même une demi-heure après. Les nids sont pourtant en plein soleil à cette heure de la mi-journée... Les nids sont restés clos le restant de la journée.

Ces deux Andrena rehana ne sont pas actifs toute la journées, ils font quelques voyages puis ferment la boutique, parfois le matin ou tôt dans l'après-midi. Ce n'est pas la météo du lieu qui influe sur leur comportement, je les ai observés actifs par temps humide et couvert (14°).

J'ai pris délicatement avec une pince de philatéliste les particules qui ferment le nid. Ce sont bien de minuscules cailloux et des petites boules de terre humide agglomérée. Ils ne les agencent pas en les prenant hors du cratère mais les sortent de l'intérieur du nid. Avant de prendre leur envol ils les poussent discrètement et c'est pour cette raison que je ne vois que leur tête et le prothorax (film photos) mais pas l'abeille en entier avant l'envol ; ils doivent en prendre de l'intérieur du nid car je n'en ai jamais vu un totalement hors du nid s'affairer avant le départ ou à l'arrivée ;Il y a peut-être des exceptions que je n'ai pu saisir...

17.03 : L'andrène B : ouverture à 10 h 45 - nuageux - 13° - envol à 11 h 27 - retour à 11 h 48, soit 21 minutes après - refermé le nid à 11 h 53. (1 heure)

L'andrène A : ouverture à 11 h 30 - envol à 11 h 42 - soleil - 16° - retour à 11 h 56, soit 14 minutes après. Fermé le nid à 12 h. (une demi-heure)

Les deux abeilles sont revenues au nid sans pollen car d'habitude je vois une abeille toute jaune arriver ce qui n'était pas le cas, elles sont donc sorties pour un autre motif que le ravitaillement, je pense que depuis le 25.02 et bien avant les nids doivent être bien pourvus d'où le peu de temps qu'ils restent ouverts. Ou autre motif...

18.03 : Andrène A : Ouverture du nid à 8 h 30 - 12° - soleil voilé -

Andrène B : ouverture du nid à 8 h 45.

De 11 h 49 à 12 h andrène A est resté immobile sur le bord du nid (photos) - envol à 12 h et retour à 12 h 15 avec provision de pollen - ressorti à 12 h 21, soit resté 6 minutes dans le nid. etc.

Andrène B : même procédure à quelque chose prés.

Les deux nids clos vers les 13 heures. (5 heures)

19.03 : Andrène A ouvert à 11 h 05 - fermé le nid à 11 h 30 - T 21° - (25 minutes)

Andrène B ouvert à 7 h 50 - fermé à 10 h 55 soit 3 h après - T 14°. (3 heures)

20.03 : A et B ouverts à 7 h 30 - nuageux - 14° / A fermé à 15 h 45, B fermé à 16 h 10. (9 heures)

21.03 : B ouvert à 10 h 10 - fermé à 11 h 15 ( 1 h 15 ) - T 14° -

A ouvert à 11 h - fermé à 11 h 30 (1 h 30)

21.03 : Je suis arrivé au nid alors que l'andrène A était en train de clore son nid et je peux confirmer qu'il travaille de l'intérieur. J'ai vu bouger et se joindre les particules de terre humide (argile) et les minuscule cailloux pendant un moment et jusqu'au nid fermé je n'ai jamais vu le bout d'une antenne ! A sa découverte le 25.02, le "volcan" mesurait 5 cm de diamètre et 2 cm de haut comme je l'ai déjà dit, après une pluie il a été dégradé mais jamais reconstruit, la terre était étalée. Depuis l'abeille n'a plus refait le cône, c'est maintenant une crêpe ! Donc le volume du "volcan" était de 13,09 cm3.

Ce qui me laisse penser que l'architecture intérieure du nid ne doit pas être très importante...mais pourtant A et B approvisionnent depuis fin février avec quelques arrêts toutefois. Il n'y a qu'une abeille par nid, sans doute une femelle, mais alors où est le mâle ? Elles stockent du pollen pour quoi ou pour qui ? Impossible d'aller voir ce qui se passe sous la terre. J'aimerais connaître l'architecture intérieure...

22.03 : Andrène A : ouvert vers 8 h -fermé 11 h 05.

Quelques sorties : sortie 10 h 06 / entrée 10 h 12 - sortie 10 h 21 / entrée 10 h 27 - entrée 10 h 37 / sortie 10 h 42 - entrée 10 h 56 et fermé le nid à 11 h 05. (3 heures)

Andrène B : ouvert vers 8 h 30 - fermé à 14 h 45 - T 19° - ( 6 heures 45 )

J'ai bien pu surveiller quelques allées et venues, pas trop nombreuses comme à l'habitude, et je l'ai observé fermer son nid à 11 h 05. Il ferme bien de l'intérieur et je ne voyais bouger que les matériaux qu'il manipulait de l'intérieur du bout des mandibules. Photos série F - A noter que ces abeilles terminent leur journée au plus chaud de la température, c'est-à-dire vers midi et 13 heures. Ce n'est pas l'activité de nos abeilles domestiques !

23.07 : Andrène B ouvert vers 9 h - 14° - nuageux, avec éclaircies, vent fort S-E - observé une entrée à 13 h 28 à mon arrivée - est venu deux fois à la fenêtre puis a fermé à 14 h 27 -

Andrène A - ouvert vers 10 h mais n'est pas sorti - est venu à la fenêtre à deux reprises, puis une autre fois sorti en entier puis a fermé vers 15 h - 19 h : Le nid a été bouché en retrait et non pas jusqu'au bord du trou. A l'arrivée d'un orage en soirée, l'abeille a complété la fermeture car au matin il était totalement bien obstrué, travail de nuit donc !

Gros orage en fin de soirée - 17° -

24.03 - 25.03 : les nids sont fermés suite intempéries.

Après une forte pluie, les nids se trouvaient sous 3 cm d'eau !

"Ce n'est pas grave des tas d'espèces (terricoles ou non) produisent une cire hydrophobe...les abeilles peuvent passer plusieurs mois dans une humidité ambiante incroyable voire des périodes de quelques semaines ou mois avec le sol totalement saturé d'eau" (D.Genoud)

Les observations sur les entrées et sorties des andrènes au fil des jours sont maintenant suspendues sur cet article car cela peut durer longtemps !

Toutefois je note au brouillon mes observations et je communiquerais un éventuel événement intéressant..

26.03 : L'andrène A a fermé définitivement son nid le 26.03. soit après 30 jours en tenant compte que lorsque j'ai commencé à la suivre le nid était déjà en place.(25.02)

09.04  : L'andrène B continue à approvisionner son nid. 

26.04 : l'andrène B  a clôturé après un peu plus d'un mois d'activité car so nid était déjà en place quand je l'ai découvert.

Fin des observations.

******************************************************************************************

"La nymphose de la larve dans sa loge est très rapide ,elle consomme le pain de pollen, se nymphose puis entre en diapause estivale/automnale et hivernale et n'émergera qu'en février/mars prochain même si l'adulte est complètement constitué (sans doute avant le début de l'été). Là aussi valable pour la majorité des genres et espèces sauf chez la famille des Megachilidae ou au moins chez les anthidiums où l'on a une diapause hivernale au stade larvaire mais ces taxons sont assez tardifs. Toutefois chez Colletes hederae tardive et massive aussi, la nymphose à lieu avant l'hiver ce qui fait qu'en décembre la colletes est prête pour ne ré-émerger qu'en septembre suivant." (David Genoud)

https://ssl.gstatic.com/ui/v1/icons/mail/images/cleardot.gif

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

BALADES ENTOMOLOGIQUES

 

http://fdata.over-blog.net/1/76/85/08/avatar-blog-1071798285-tmpphpSmklSB.jpg

 

Description : Macrophotos, observations et études sur quelques insectes de Provence.

Partager ce Blog

Retour à la page d'accueil

Contact

Recherche

COPYRIGHT

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/Divers/copyright3.gif  Le téléchargement de tout ou partie des textes, images, sons, photographies, données, marques et tout autre élément qui y sont contenus est autorisé à des fins strictement privées ou dans le cadre scolaire et pour un usage non commercial. Toute utilisation, diffusion, commercialisation, reproduction et représentation, totale ou partielle, d'éléments du site à d'autres fins est subordonnée à l'autorisation préalable de l'auteur. Merci.

Pierre-Jean BERNARD

ALBUMS PHOTOS

 

Album 1

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/dasypoda-hirtipes-1.jpg

Album 3
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/3/Tircis-pararge-aegeria-aegeria-sur-ceanothus-11.04.JPG

Album 4

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/4/clairon-des-abeilles-10.07.JPG

Album 5
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/5/08.09-PM-mangeant-bouton-fenouil---pollen.JPG

Un clic sur image
pour voir les albums

Album 6

/*---personnalisation----*/