Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 février 2014 2 04 /02 /février /2014 13:12
EPEIRE DIADEME ou Porte-croix.

EPEIRE DIADEME ou Porte-croix.

Une toile d' Epeire diadème - Solarisation pour bien voir les fils

Une toile d' Epeire diadème - Solarisation pour bien voir les fils

L'araignée accorde sa toile .

"Des scientifiques anglais et espagnols ont reproduit en laboratoire, puis mesuré au laser, de légères vibrations sur la toile de l'araignée "Araneus Diadematus" (épeire diadème), minant l'action du vent, de proies, de partenaires ou de prédateurs. ils ont observé que les vibrations se propagent sous la forme d'ondes transversales et longitudinales, les premières influencées par la tension du fil, les secondes par la rigidité de la soie - deux paramètres que l'araignée sait parfaitement moduler lorsqu'elle tisse sa toile ! Elle optimise ainsi la transmission des ondes qui la renseigneront sur la source et la distance de la perturbation. Les différences de tension des fils renseignent l'araignée sur la position d'un éventuel intrus."
In "science et vie" - E.H - novembre 2016.

Épeire diadème

 

La magnifique toile géométrique de l'épeire diadème, et des araignées orbitèles en général, a sa petite histoire surnaturelle :
Arachné gagne un concours de tissage et de broderie contre Pallas. Pallas, jalouse, lui détruit son oeuvre. Arachné, désespérée, se pend. Pallas la ressuscite alors et la transforme en une bête qui sera l'ancètre des araignées (Arachnides).


L'ARAIGNÉE ORBITELE EN CHIFFRES :

Les araignées étaient présentes au Dévonien, il y a 400 milluions d'années, avant les insectes.
L'appareil de production de la soie est composé de 40.000 fusules, tigelles microscopiques de sortie de la soie.
Le fil de soie est constitué de l'assemblage d'un grand nombre (parfois plusieurs milliers) de fils élémentaires (nommés fibrillles), entrelaçés pour former un fil unique. Ces fils élémentaires sont souvent eux-mêmes constitués d'une partie externe et d'une partie interne. Les fibrilles ont un diamètre de 0,05 microns, c'est-à-dire un vingt millième de millimètre, et le fil varie entre 25 et 70 microns.
La résistance d'un fil d'araingée a été évaluée à 140 kilos par millimètre carré. Certaines fibrilles auraient une résistance supérieure à celle de l'acier. Enfin, des auteurs ont entrepris de calculer quelle longueur de fil il faudrait tisser pour que son poids entraine sa rupture.
Le résultat est éloquent : il est de plus de 40 kilomètres.
L'ensemble d'une toile d'épeire diadème pèse environ 0,25 micro-grammes et soutient un animal dont le poids dépasse souvent 500 micro-grammes, soit deux mille fois plus !
Une épeire diadème produit environ 20 mètres de soie par toile.
(source : Yves MASIAC)
 
Lire également link
 
PRODUCTION DE LA SOIE :
 
L'épeire diadème possède six paires de glandes séricigènes capables de produire la soie indépendamment les unes des autres.Leurs embouchures se situent à l'arrière du corps de l'animal, à l'extrémité de petites protubérances appelées filières.Selon ses besoins, l'araignée utilise telle ou telle sorte de glandes pour sécréter le ganre de fil qu'il lui faut. Ce fil est toujours fait de soie (qui est une protéine), mais peut présenter, suivant la glande dont il provient, des caractéristiques diverses, et être affecté à des tâches variées."
In "Architecture animale" de KARL VON FRISCH - prix Nobel - éditions Albin Michel 1975

 

epeire-diademe-11.11.jpg
L'épeire diadème (Araneus diademetus), ou porte-croix,
ou araignée papale, ou araignée des jardins, sur sa toile, vue de dessous.
araignée epeire diadème
 

Cette charmante bestiole a pris place depuis deux mois dans mon abri de jardin plastifié et ouvert.
Elle y est toujours le 26.11 avec une température de 3 degrés
à 5 heures. Disparue le 12.12.

 

Arachnides/chrono844_1


L'épeire sur sa toile la nuit, vue de dessus.

Cette araignée construit de magnifiques toiles géométriques
Elle tisse sa toile en une heure environ suivant un rituel trés précis
et en produisant 30 mètres de fil de soie.

Elle se nourrit de tous les insectes volants qui se prennent dans sa toile.

 
Ci-dessus, la parfaite géomètrie de la toile.(photo solarisée)
 
 
 
 
 
L'araignée répare sa toile.
J'en ai observé une tisser sa toile en pleine nuit le 15.11.2010 dans une haie
epeire_diademe_raccommode.jpg

 

Arachnides/chrono868_1.
...ou, cachée dans son buisson, elle tient son fil avertisseur
car elle ne se trouve pas toujours à l'affût sur la toile.
"Elle a l'une de ses pattes antérieures posée en permanence sur un rayon ou un fil témoin qu'elle a fabriqué spécialement. C'est la vibration des fils qui lui permet de savoir qu'une proie a été capturée. D'autre part, la tension des rayons lui permet de se rendre compte si sa victime est petite ou grosse. Enfin, et surtout, elle peut détecter, grâce à son toucher, l'endroit où se trouve cette proie.
Si celle-ci ne bouge pas, l'araignée va tirer légèrement, de son poste, sur tous les fils, les uns aprés les autres. Faisant preuve d'un doigté étonnant, elle trouve très vite l'objet de sa convoituse"
In "architecture animale" de KARL VON FRISCH, éditions Albin Michel 1975.
 
Chez les araignées porte-croix, le mâle "sonne" chez l'élue de son coeur. Il dépose sur sa toile un fil sur lequel il tire selon un rythme bien déterminé. A la façon dont la femelle réagit et selon les vibrations qu'elle provoque de son côté, le mâle sait qu'il court le risque d'être dévoré ou qu'il peut s'accoupler avec elle. (Erwin Tretzel.1963."die sprache bei spinnen")
 
Arachnides/chrono869_1.
Une feuille enroulée du buisson lui sert de cachette et d'abri

 

Arachnides/chrono870_1.

L'épeire vient de capturer un bourdon.

 

"La glu qui recouvre le piège de l'épeire diadème attire l'eau ambiante. En se déposant sur les fils de soie, celle-ci forme des gouttelettes chargées électriquement. Lorsqu'une proie approche, la toile lui saute alors dessus, sous l'effet de l'électricité statique."  ("science et vie" - L.C - mars 2014)
          

 

Épeire diadème ou araignée porte-croix . Elle n'est pas toujours sur sa toile le jour mais souvent en position la nuit... de jour, il lui arrive de faire une brusque et rapide sortie pour récupérer une proie énergique prise au piège.Souvent, elle laisse les petits insectes se débattre jusqu’à la nuit... (septembre/octobre). Toutefois, je viens d’observer la même araignée sur une autre toile. Celle-ci , au contraire, est toujours sur sa toile le jour mais jamais la nuit ! Quant à la première citée (la noctambule), elle a changé sa toile d’orientation. Dans un premier temps parallèle à un buisson, elle l’a retissée verticalement au buisson en prenant appui sur un piquet. Les prises ne devaient pas être assez importantes ! Nouvelle orientation le 21.10.2004 (20° à 5 h am) : la toile a été tissée à environ 2 mètres 50 de hauteur, le fil principal retenant toute l’architecture était accroché à un mur situé à 3 mètres du buisson. La toile se trouve alors sur le passage d’abeilles venant butiner sur des sédums... une abeille a été prise.

Bibliographie : " Vie et moeurs des araignées" de Maurice THOMAS et "La vie des araignées" de Jean-Henri FABRE (extrait des "souvenirs entomologiques"), deux livres incontournables sur l'épeire diadème.
 
  • ARABELLA (1976) :
    Au cours de leur vol orbital autour de la terre , les cosmonautes de la station de l'espace SKYLAB avaient amené une araignée (Arabella) pour juger son comportement en apesanteur. Quarante huit heures après son séjour dans l'espace, alors que les cosmonautes étaient indisposés, l'araignée tissait une magnifique toile ! (communiqué NASA).

 


 epeire-diademe-devorant-une-proie---10.JPG

L'epeire diadème finit une proie...

J'ai observé cette Epeire diadème ci-dessus (environ 15 mm) à partir du 13 octobre. Voici quelques relevés de son activité :
23.10 : tisse sa toile la nuit, à partir de 19 heurzes.
25.10 - 12° : l'araignée est sur sa toile la nuit et pas le jour - 15° -
29.10 : elle répare sa toile sous une pluie fine.
31.10 : elle a attrapé une proie et la mange sous la pluie - à 22 heures, elle répare sa toile.
Le lendemain elle est au milieu de sa toile le jour. Pour m'amuser, je lui donne un petit morceau de jambon qu'elle dévore !
02.11 : elle a capturé une Scolie hirsute - 21 ° -
03.11 : Après un gros orage, l'épeire est sur sa toile la nuit.
De jour, si je secoue le buisson où elle est cachée, elle se précipite au point central de sa toile et n'y bouge plus. Alerte !

Je ne l'ai plus vue à partir du 08.11.2008 (une autre jusqu'au 14.11 en 2010), la météo s'étant aggravée. Je ne l'ai pas trouvée dans son buisson.
L'épeire était sur sa toile soit de nuit, soit de jour. Elle la réparait tard le soir ou la nuit.

 

jeune epeure diadème 17.09


18.09 : jeune épeire diadème sur sa toile se sèche au soleil aprés une pluie nocturne. Elle mesure 10 mm x 8 mm. En cette saison, elle devrait être beaucoup plus grosse...

 

*"Chez l'épeire diadème les femelles grossissent considérablement chaque fois qu'elles ont consommé un mâle. Reste bien sûr le risque qu'une trop grande agressivité vis à vis de leurs prétendants fassent qu'elles ne meurent comme elles avaient vécu : de vieilles filles renfrognées" (Olivia JUDSON)

*Les araignées qui tissent des toiles orbitèles (Epeires) ne sont la proie exclusive que de deux genres seulement (Episytron, Caliadurgus) et de deux autres espèces (Cryptocheilus egregius et Batozonellus lacerticida). La toile découverte, le pompile incite la propriétaire à fuir en voletant à quelques centimètres de l'endroit où elle se trouve.
La réaction est d'autant plus rapide que l'Epeire reconnaît le danger, s'enfuit et grimpe au sommet des plantes que l'Episyron, en bon voilier, ne manque pas d'explorer. Il décrit de la sorte d'amples circonvolutions et partant des abords de la toile dont il s'éloigne de plus en plus, mais pour y revenir de temps en temps contrôler que l'araignée n'est pas revenue. S'il la découverte, il l'attaque car elle est comme inhibée devant son ennemi qu'elle ne cherche pas à capturer ! (Philippe FRANCOZ)

 

 guepe-pelopee-2-creusant-la-terre

La guêpe Sceliphron Pélopée capture en général des épeires.

epeire-diademe-amputee

Cette épeire diadème installée dans mon roncier a été amputée
des deux pattes postérieures gauches par je ne sais qui ou je ne sais quoi. Observée le 21.11, elle n'a pas pû reconstruire sa toile et a disparu.

 

INTERMEDE ONIRIQUE !

"Des conversations destinées à éclairer la signification de l'araignée du rêve mettent ces deux aspects au jour. D'un côté l'araignée est cet animal habile et artiste qui s'entoure de superstitions protectrices .
Son travail rétiforme devient le symbole d'une centralisation intelligente des énergies psychiques. Son oeuvre impressionne ; mais de l'autre côté elle éveille la répultion parce qu'elle guette et enlace, parce qu'elle est "le mauvais oeil". Elle est de la sorte devenue le symbole de la femme ensorcelante, de cette virago satanique dont le but réside dans la destruction du mâle. Souvent un rêveur voit une pièce pleine de toiles d'araignées, ou encore il se "trame" quelque chose dans un coin peu remarqué de sa chambre, c'est-à-dire en lui et indépendamment de sa propre volonté. De tels rêves obligent à une grande vigilance. - L'araignée et l'insecte se rapportent en fait au système nerveux qui n'est pas sous la dépendance de la volonté consciente. Ils semblent symboliser un événement se reliant au système neuro-végétatif."

In "les rêves et leur interprétation" de Ernest AEPPLI. 1986 - Payot -

Partager cet article

Repost 0
Publié par BERNARD - dans Arachnides
commenter cet article

commentaires

Floralie 27/09/2016 10:41

Bonjour Bernard,
Et merci beaucoup pour toutes ces explications, je suis bien heureuse d'avoir appris quelque chose :)
Belle journée, bises amicales !

BERNARD Pierre-Jean 27/09/2016 14:20

Bonjour Floralie,
Content de t'avoir fait plaisir !
A+
Bises

BALADES ENTOMOLOGIQUES

 

http://fdata.over-blog.net/1/76/85/08/avatar-blog-1071798285-tmpphpSmklSB.jpg

 

Description : Macrophotos, observations et études sur quelques insectes de Provence.

Partager ce Blog

Retour à la page d'accueil

Contact

Recherche

COPYRIGHT

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/Divers/copyright3.gif  Le téléchargement de tout ou partie des textes, images, sons, photographies, données, marques et tout autre élément qui y sont contenus est autorisé à des fins strictement privées ou dans le cadre scolaire et pour un usage non commercial. Toute utilisation, diffusion, commercialisation, reproduction et représentation, totale ou partielle, d'éléments du site à d'autres fins est subordonnée à l'autorisation préalable de l'auteur. Merci.

Pierre-Jean BERNARD

ALBUMS PHOTOS

 

Album 1

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/dasypoda-hirtipes-1.jpg

Album 3
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/3/Tircis-pararge-aegeria-aegeria-sur-ceanothus-11.04.JPG

Album 4

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/4/clairon-des-abeilles-10.07.JPG

Album 5
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/5/08.09-PM-mangeant-bouton-fenouil---pollen.JPG

Un clic sur image
pour voir les albums

Album 6

/*---personnalisation----*/