Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 18:50

 

Megachile (callomegachile) sculpturalis Smith est une espèce de grande taille qui peut atteindre 20 mm et est originaire de l'Asie centrale (Chine, Corée, Japon et Taïwan). du bois. La biologie et la taille de M. sculpturalis lui ont valu le surnom de "giant resin bee" aux Etats-Unis. Le caractère polylectique de cette espèce lui permettront peut-être d'outre-passer les contraintes alimentaires liées à la colonisation des habitats du Sud de la France.

(source : "Osmia".nr.3 - 2009 - Nicolas J.Vereecken et Eric Barbier)

 

megachile-sculturalis-w

Cette "abeille résinière" est arrivée chez nous par le port de Marseille via le commerce du bois.

La megachile sculpturalis devant un trou désaffecté d'osmie cornue qu'elle va aménager (juin-juillet 2012 - Marignane (13) - jardin). Températures journalières comprises entre 16 (mini) et 22 degrés (maxi) à 4 heures du matin.

C'est dans la dernière semaine du mois de juin que j'ai aperçu ces hyménoptères (le mâle et la femelle) inspectant le trou désoperculé d'une osmie cornue née au printemps. Ils se sont ensuite mis au travail en prenant soin de bien nettoyer l'intérieur car ils rejetaient des détritus de bois et de mortier d'osmie au dehors.

Ils allaient, d'après ma conclusion, récupérer de la résine sur un grand cyprès situé à une dizaine de mètres dans le coin de ma propriété et dont j'avais rabattu des branches à l'entrée de l'hiver ce qui fait que de la résine devait suinter des coupes..notre mégachile fait partie des hyménoptères résiniers.
 

accouplement-megachilse-sculpturalis-eric-Barbier

L'accouplement des mégachiles sculpturalis. 
Photo Eric Barbier (Allauch.13)

                           

Les femelles commencent par la préparation d'une cellule, dans une
cavité déja existante, avec de la résine  et de la sève, recueillie
sur les arbres. D'autres matériaux tels que des morceaux de bois pourri
et de la boue peuvent également être utilisé dans la construction du
nid. Ensuite elle recueille le pollen et le porte au nid. Après
plusieurs voyages de transport, elle pond un oeuf sur la balle de
pollen d'une cellule, puis elle en prépare une autre et ainsi de suite, une femelle peut faire une dizaine de cellules. Si l'entrée du tube
d'imbrication est directement exposée à l'exterieur, le tube peut être
sensiblement scellé avec de la résine, du bois et un capuchon de boue. Après l'éclosion des oeufs, les larves se nourrissent du pollen, et
passent l'hiver dans leurs cellules. Les larves se nymphosent à la fin
du printemps et émergent à l'été .
Ils sont opportunistes et nichent dans des cavités déjà existantes en
bois plutot que de faire eux-mêmes leurs nids.
(source : bugguide.net  EU et Canada)
 

FILM PHOTOS DE LA CONSTRUCTION DU NID - PJ.Bernard

megachile-sculturalis-le-couple-2---X

Le couple. Les ailes du mégachile du bas vibrent
Le mâle a l'abdomen tronqué, la femelle a l'abdomen allongé.


megachile-sculpturalis-7

                      Le travail use !


Mégachile

Ces mégachiles ont construit leur nid dans un trou de 10 mm de diamètre que j'avais perforé dans un morceau de madrier pour les osmies cornues et osmies bicolores très nombreuses dans mon jardin, du fait aussi que je leur offre des batteries de roseaux pour nidifier chaque année.

Ils sont depuis trois semaines sur les lieux, allant et venant, et se dirigeant souvent vers mon grand cyprès que j'avais rabattu au début de l'hiver et dont les coupes devaient sans doute laisser suinter de la résine. 

Avant qu'ils n'attaquent la construction du nid, je les avais observés l'une près de l'autre mais sans se toucher, monter tout droit vers le ciel, très haut, avant de revenir vers le nid.

Le 19.07.2012 à 9 heures il y en a encore un qui travaille au nid alors que hier je n'ai rien vu de la journée...
 

tete-megachile-au-trou

La tête au niveau du trou le 19.07 à 9 h. 

 

J'observe les "megachiles sculpturalis", plus ou moins régulièrement dans la journée, depuis la dernière semaine de juin, le mâle et la femelle, puis la femelle seule ces derniers temps.

Au début, je les voyais uniquement se poser à côté des trous. Ensuite ils ont inspecté la cavité, l'ont restaurée et nettoyée avant que la femelle ne commence à y entrer régulièrement pour pondre. Je ne voyais plus qu'elle dans la troisième semaine de juillet à s'affairer au nid au milieu de la matinée ou en fin d'après-midi, jamais aux heures chaudes où le soleil frappait en plein sur l'abri de bois.

Deux nids ont été operculés, le dernier le 20 juillet. Ce dernier a d'abord été bouché en retrait avec du mortier couleur de sable sur lequel la mégachile a posé de la résine et, sur cette résine, un nouveau mortier teinté de vert (photo). Un travail long et minutieux.

Il y a donc un nid operculé avec de la résine et un autre avec du mortier.

À noter que, souvent la nuit, les hyménoptères n'étaient pas dans le nid ou à côté, donc certainement à l'abri dans un arbre ou une haie... j'avais sondé l'orifice avec une paille, pas de réaction...


    nids-megachiles-sculpturalis-et-osmies-cornues-2.

 

Sur cette image on peut voir des trous inoccupés et, en haut à droite, un nid clos d'osmie cornue. À gauche, en bas, le trou clos avec de la résine noire, à droite le trou bouché avec du mortier verdâtre, sans doute des feuilles mâchées...

Si une osmie cornue met environ 48 heures pour terminer sa ponte et operculer son nid, il a fallu grosso-modo 3 semaines aux mégachiles pour clore deux trous.

Les nids sont orientés Nord-Ouest et uniquement ensoleillés l'après-midi.

 

Le mégachile est revenu le 22.07 ! Il a désoperculé le nid d'une osmie cornue, éjecté la larve et commencé à aménager un nid !

La nuit il ne se trouve pas à l'intérieur du trou, j'ai vérifié à 4 heures du matin en sondant avec une tige.

Le 24.07 vers 11 heures un troisième trou a été operculé mais avec de la terre comme le font les osmies et ce bouchon était encore humide (Au petit matin j'avais arrosé, pas loin, mes légumes...)

Le mégachile a disparu le 26.07.2012.

*Naissance des imagos : Un megachile sculpturalis est né le 10.07.2013 d'un nid dont j'ai suivi l'évolution. Imago au bout de 359 jours. 

*Naissance d'un deuxième megachile le 12.07.2013  

* Observé 5 mégachiles le 14.07- T 33° -  

 

mégachile mégachile
mégachile mégachile
mégachile mégachile
mégachile Les mégachiles font le ménage en nettoyant l'ancien trou d'une osmie cornue née au printemps. C'est la première année que j'observe le "megachile sculpturalis".
mégachile megachile--sculturalis-accouplement.
 Le nez à la fenêtre avec un débris dans une mandibule et à droite un "crêpage d'antennes" ?
Au sol, je n'ai pas compris le sens de cette action observée deux fois.
mégachile mégachile
A droite, une cellule fermée avec de la résine.
À la vue et au  toucher cela ressemble à du goudron.
mégachile mégachile
mégachile mégachile

Un alvéole fermé avec du mortier et le début d'une couche de résine

mégachile alvéole terminée 20.07
Ci-dessus un alvéole operculé avec de la résine colorée avec de la sève.
          larve osmie cornue éjectée par mégachile 07.2012 Ci-contre, le mégachile a éjecté une larve d'osmie cornue (10mm) de son alvéole clos en retrait pour y aménager son nid 

 

Tableau wikipedia 
Classification scientifique
Uni: Animalia
Embranchement: Arthropoda
Classe: Insecta
Ordre: Hyménoptères
Famille: Megachilidae
Genre: Megachile
Espèce: M. sculpturalis
Nom binomial

Mégachile sculpturalis
 

Pour en savoir plus (en anglais) : http://www.aaes.auburn.edu/comm/pubs/highlightsonline/fall00/bee.html

 

Les mégachiles sont bien connues chez nous (Canada) comme pollinisateur de la luzerne, mais le Megachile sculpturalis est apparement d'introduction récente.  

Voir
http://www.biology.ualberta.ca/bsc/ejournal/srpg_18/Species/2M_sculpturalis/M_sculpturalis_species_page.html         

          
Observé pour la première fois en 2002, et connu pour le moment dans le sud de l'Ontario autour de Guelph ainsi  que la région de Montréal.(G.B)              

      
   lire la suite 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par BERNARD - dans Mégachiles
commenter cet article

commentaires

BALADES ENTOMOLOGIQUES

 

http://fdata.over-blog.net/1/76/85/08/avatar-blog-1071798285-tmpphpSmklSB.jpg

 

Description : Macrophotos, observations et études sur quelques insectes de Provence.

Partager ce Blog

Retour à la page d'accueil

Contact

Recherche

COPYRIGHT

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/Divers/copyright3.gif  Le téléchargement de tout ou partie des textes, images, sons, photographies, données, marques et tout autre élément qui y sont contenus est autorisé à des fins strictement privées ou dans le cadre scolaire et pour un usage non commercial. Toute utilisation, diffusion, commercialisation, reproduction et représentation, totale ou partielle, d'éléments du site à d'autres fins est subordonnée à l'autorisation préalable de l'auteur. Merci.

Pierre-Jean BERNARD

ALBUMS PHOTOS

 

Album 1

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/dasypoda-hirtipes-1.jpg

Album 3
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/3/Tircis-pararge-aegeria-aegeria-sur-ceanothus-11.04.JPG

Album 4

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/4/clairon-des-abeilles-10.07.JPG

Album 5
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/5/08.09-PM-mangeant-bouton-fenouil---pollen.JPG

Un clic sur image
pour voir les albums

Album 6

/*---personnalisation----*/