Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 17:30

 

Elle n'est pas plus magicienne que la mante est religieuse ! 

Saga pedo - orthoptère -Tettigoniidae - Saginae -        

 

saga-pedo-10-cm
 

SAGA PEDO - magicienne dentelée

Elle n'est pas plus magicienne que la mante est religieuse ! En Provence on l'appelle "la langouste" et les anciens "le couteau"


"Nous trouvons l'insecte répandu sur le pourtour Nord de la Méditerranée : Grèce, Balkans, Sud de l'Autriche, Italie, Sud de la France, Espagne, avec deux zones plus continentales : Valais Suisse et Sud de la Russie.
D'aprés une étude paléogéographique et paléoclimatique, l'origine du genre Saga remonterait au permien. Il aurait pris naissance dans l'émisphère austral avant la dislocation du continent gondwanien. Les premiers "Tettigontidae" fossiles proviennent du Lias où ils sont représentés par des formes passablement évoluées ayant vraisemblablement derrière elles un passé déjà lointain" ( Pierre QUIDET, in "bulletin de la société d'études des sciences naturelles de Nîmes et du Gard" 1987-1988, tome 58.)
 
  • En France, Saga pedo est représentée par une sous-espèce composée exclusivement de femelles, à multiplication parthénogénétique. Outre les régions méditerranéennes , les Saginés vivent en Afrique du Sud et en Australie. Cette dispersion dans quelques régions très éloignées les unes des autres ( disjointes ) peut être considérée comme une preuve de la grande ancienneté géologique de ce groupe. ( P.RIETSCHEL,voir bibliographie )
  • Saga pedo est une espèce rare en Corse, elle n'a été observée jusqu'à présent que dans le sud de l'île ( Figati, Bonifacio, Porto-Vecchio...) - OPIE -
  • Les individus connus du sud de la Corse et de la Sardaigne présentent une morphologie semblable aux spécimens du continent, alors que ces îles sont isolées par la mer depuis des millions d'années. Un tel phénomène est rarissime - Ainsi des colonies de Saga pedo, confrontées à des environnements, des proies et des climats différents semblent inchangées et ne paraissent pas avoir connues des évolutions divergentes. C'est un cas exceptionnel . ( Yves DACHY - in "la magicienne dentelée, remarques impatientes autour d'un insecte mythique - )
  • Les mâles décrits d'Europe Centrale correspondent en fait à des gynandromorphes, la parthénogénèse dîte thélytoque ne comprenant dans la descendance que des femelles.Outre les régions méditerranéenne, les "sagitae" vivent en Afrique du Sud et en Australie, dispersion géographique qui est considérée comme une preuve de leur ancienneté. j'ai pu lire qu'aucune espèce du genre n'existait en Allemagne, mais que par contre "Saga serrata" était répandue en Autriche et "Saga pedo" représentée en France.
    Ce bien curieux insecte, dont le genre a été décrit par CHARPENTIER, tire son nom de Saga, devineresse hindoue, par quelque analogie avec le genre "Mantis" de Linné qui, de par son étymologie grecque, signifie le devin, le prophète.
    ( Jacques CARRIERE, in " un étrange orthoptère : Saga pedo, Pallas 1771 ( Saga serrata Fabricus 1793 ) "Science nat". nr 49, mars 1986 )
  • Saga pedo compte 68 chromosomes.
 
Saga, où es-tu ?
J'ai rencontré Saga pedo dans la colline au-dessus de mon village de saint-Martin-les-eaux (photo) dans les Alpes de Haute-Provence, Lubéron-est, 470 mètres d'altitude. Colline peu boisée composée de surfaces de graminées,avec des genêts, des ronciers, églantiers,, des chardons et fleurs diverses, avec des bosquets isolés de chênes pubescents. Cette colline est exposée plein Sud, du levant au couchant.
J'ai rencontré l'insecte sur une fleur d'épiaire dressée (photo), un chardon acanthe (photo) et dans les herbes (photo).Elle a un parfait mimétisme sur les chardons.
Insolite : je l'ai aussi rencontrée dans ...l'église du village, et...sur le toit d'une voiture en stationnement sous un acacia ! Dans une haie de rosiers cultivés de la place du village. Ces rencontres insolites laisse tout de même à penser que Saga pedo parcourt des longues distances la nuit...
Des habitants du village m'en ont apporté deux que j'ai photographié puis remises en liberté dans leur biotope.

      
Magicienne dentelée
Observations réalisées en pleine nature.
 
«La magicienne dentelée» ou Saga pedo n'a rien de magicienne,
comme la mante n'a rien de religieuse ! Ce serait plutôt «Saga aux grands pieds».
Elle est aussi nommée " Sauterelle-langouste " ( Saga serrata ) dans le Midi.
Saga pedo est nommée en Allemagne " le chevalier des prés "

 
 
saga-pedo-2. 
Une Magicienne dentelée sur un chardon le long d'un chemin. Août. ( Lubéron.04. )
Saga pedo fait confiance à son camouflage et son immobilité totale pour surprendre ses proies. Elle emploie le mimétisme cryptique.Elle ne court pas et se déplace que très lentement avec un balancement caractéristique avant-arrière sur ses pattes.
 
 
  • «Si la femelle de cet insecte a été observée dans de nombreuses localités, le mâle par contre est presque introuvable. J. AZAM signale qu'on ne connait jusqu'ici en France, qu'un seul mâle qui fut trouvé par M.Abeille de Perrin à la sainte-Beaume, près de Marseille, dans un champ de luzerne.» (documentation OPIE années 80).
  • «Le mâle de Sage pedo est pratiquement inconnu. On a cité deux exemplaires pouvant lui être rapportés, l'un trouvé près de Flume, l'autre en Moravie. Mais ce fait demanderait confirmation. En France (NDLR : voir ci-dessus) et dans plusieurs autres pays, tous les individus observés étaient des femelles (parthénogénèse thélythoque). Saga pedo possède 68 chromosones» (Pierre Quidet, in «Saga pedo, une sauterelle qui pose des problèmes aux entomologistes.» (1988)
  • Le mâle de la curieuse sauterelle "Saga serrata" ( NDLR : ou "Saga pedo" ) , qui peuple les régions méditerranéènnes, est inconnu. L'espèce doit se reproduire par parthénogénese. Les mâles sont au contraire commums dans les espèces des Balkans de d'Asie mineure. Pour "Saga syriaca", ERNER (1912) indique 17 mâles pour 29 femelles.
    ( Professeur A.VANDEL, in "la parthénogenèse", voir bibliographie 2 )

    Alors : il y a des mâles ou il y en a pas ? That is the question.
  • Thélytoque : parthénogénese qui donne que des femelles.
  • Arrhénotoque . parthénogénese qui donne que des mâles.
  • Deutérotoque : qui donne des mâles et des femelles.
 
Saga-Pedo/chrono587_c.
Saga pedo émet une stridulation aiguë. La découverte de cette émission sonore fut une surprise, venant d'un animal réputé parthénogénétique, c'est-à-dire n'entrant pas, pourrait-on croire, dans un processus de compétition sexuelle ( Yves DACHY)
 
Saga-Pedo/chrono704_1
Gros plan de la tête de " Saga pedo ". Comme pour la mante religieuse, remarquez les dents de ses pattes ravisseuses.
Les femelles parthénogénétiques peuvent communiquer dans le domaine sonore
 
Saga-Pedo/chrono705_1
Vue de devant
 
Saga-Pedo/chrono706_1
L'oviscarpe. Saga pedo pond ses oeufs dans le sol en septembre-octobre et les naissances ont lieu au printemps suivant 

 

Saga pedo en train de pondre dans la terre avec son oviscapte (ovipositeur).

Photo copyright : Eric BARNIER.                          


La Magicienne Dentelée peut atteindre jusqu'à 16 centimètres du bout de l'oviscapte jusqu'aux antennes. Elle est carnassière et se reproduit par parthénogénèse.
Voici un exemple de ses mensurations sur un exemplaire trouvé mort : Antennes : 6,0 cm - tête : 0,7 cm - prothorax : 1,1 cm - mésothorax  et métathorax : 1,0 cm - abdomen : 3,9 cm - oviscape : 3,8 cm , soit un total de 16,5 cm. 

Depuis que je parcours les collines du LUBERON dans les Alpes-de-Haute-Provence, j'ai rencontré cet insecte à seulement trois reprises au cours de plusieurs décennies.

Insolite : une année, j'ai trouvé une Magicienne dentelée dans... l'église ! Une «Saga religieuse» quoi !
 
Saga-Pedo/chrono707_1

Détails d'une patte raviseuse.

saga-pedo-hofmann

  Voici une Saga pedo fixée à une vitre comme une mouche malgré ses forts crochets en bout des pattes ! Voilà qui me surprend. Photo transmise par Pierrette HOFMANN aux Vans (Ardèche) - 22 juin 2011 - 6 h 30 -

Saga-Pedo/chrono709_1
Salut ! J'ai l'air sympa, n'est-ce pas ?
Pas facile de me trouver, dit-on ? Mais en ayant l'oeil....
Ici, je me promène dans la vallée de Sauvebonne,
entre la Crau et Pierrefeu, à l'ouest de Hyères (83)
mais les débroussaillements excessifs le long des chemins de campagne m'emm....!
 
saga-pedo
 
A l'échelle humaine, vous rencontrez ça dans la forêt !!

"Les insectes les plus primitifs sont reconnaissables au fait que la tête, le thorax et l'abdomen y sont à peine segmentés, et ne font pas l'objet d'une métamorphose. Ils libérent un jeune insecte qui diffère peu de l'adulte et se contentera de grandir sans jamais disposer d'ailes, et ce handicap empêchera l'espèce de coloniser de vastes espaces et d'afficher la suprématie terrestre des insectes ailés" (P.DOUZOU)
 
 
saga-pedo-presque-entière
Saga pedo au sol, dans les herbes.
La ligne latérale blanchâtre ou rose allant de la tête à l'extrémité de l'abdomen, qui rompt le profil apparent de l'insecte (ligne disruptive), contribue à tromper un prédateur chassant à vue.


Elle aime aussi beaucoup se poster dans les chardons, surtout au bord des chemins. Les débroussaillements les éliminent souvent.
 
Saga-Pedo/chrono712_2
Ici en gros plan, l'oviscapte (ovipositeur) de Saga pedo et une patte (en arrière-plan).
 
Saga-Pedo/chrono713_1
Saga pedo sur une fleur " épiaire dressée " - prairie sèche - Lubéron (04) -
 

Suivant Marcel ROLAND («Mimétisme et instinct de défense», 1941) la parthénogénèse d'un être vivant le conduit à la dégénérescence au bout d'un certain temps. Il lui faut l'apport et le support d'une autre matière : «un organisme fermé ne peut se suffire indifiniment» et il y a des reveils qui sont les «mutations» dont parle VANDEL.(lire en fin de page)

«Elles peuvent répondre [les mutations] à des causes multiples : climat, température, éclairement, état hygrométrique du milieu. Elles agissent dans les deux sens, pour retourner à la parthénogénèse ou pour l'abandonner à nouveau. Avec des conditions faciles d'existence, la parthénogénèse l'emporte, ce qui confirme qu'elle est une propriété de la matière vivante ; au contraire, si les conditions se font rudes et adverses, la sexualité prend le dessus. De même que chez l'infusoire des cultures vieillissantes la conjugaison s'avère nécessaire, de même, chez les espèces d'où l'Amour, en tant que facteur de vie, a été banni pendant de longues générations, le mâle exilé revient de temps en temps revendiquer sa place. C'est l'histoire des Amazones.»

Cela nous amène à notre Saga pedo, la Sauterelle dont on ne trouve pas le mâle ! Si après des millions d'années la Magicienne dentelée est toujours active et non dégénérée, c'est qu'il doit, de temps en temps, se trouver un mâle sur son chemin. Peut-être un rapport de un pour mille. Il faut aussi compter sur son extraordinaire mimétisme qui en fait un insecte rare alors qu'il ne l'est pas.

C'est une conclusion à laquelle m' amènent les observations précises de ROLAND sur les phasmes qui conjugent parthénogénèse et sexualité pour leur reproduction (voir aussi Bacille de Rossi) d'où est tiré cet extrait. C'est un point de vue tout à fait personnel. Et, comme je l'ai déjà dit par ailleurs, on aurait rencontré un mâle de Saga pedo dans un champ du massif de la Sainte-Baume, près de Marseille...

N.B. : Marcel ROLAND, naturaliste et entomologiste, était un familier de la famille de J-H.FABRE. Le grand entomologiste provençal ne rencontra jamais le Phasme de Rossi. Quant à ROLAND, il le trouva lors d'un séjour à... L'Harmas !

 
  • Oui, mais ...
    " Bien plus, si l'évolution trouve des processus pour contourner la sexualité biparentale - par parthénogenèse chez certains insectes, par clonage chez les humains ou de toute autre manière - tout en préservant une multicellularité complexe, elle le fera sûrement. Biologiquement, la reproduction sexuée reste encore une perte d'énergie et de temps " ( Lynn MARGULIS, voir bibliographie ).
  • " Les animaux qui pratiquent la parthénogénese n'ont pas besoin de partenaire sexuel, mais ils doivent se soumettre à la méiose ( sexualité caractéristique des cellules à noyau ) " - " La sexualité méiotique a probablement évolué vers la fin du Protérozoïque, il y a environ 1 milliard d'années " ( Lynn MARGULIS )



01.03.2006 pour la " planète des insectes "
VOICI LE MÂLE !
Historique ! Ce communiqué pourrait confirmer la découverte d'un mâle ( officieusement) dans le massif de la Sainte BEAUME prés de Marseille il y a déjà quelques décennies.
Voir, ci-dessus, une hypothèse d'après les réflexions de Marcel ROLLAND (voir bibliographie).

Voici retranscrit un communiqué important qu'il restera, naturellement, à confirmer après enquète des services compétents.

Bonjour,
Le 6 octobre 2005, nous venons d'apprendre avec émoi, qu'un mâle de Saga pedo à été récolté en Suisse dans une localité du Valais il y a quelques semaines. L'identification aurait été confirmée par Kaltenbach (auteur de la révision des Saginae du monde). Rappelons qu'aucun mâle n'avait jamais pu être certifié chez la Magicienne dentelée. La découverte d'un mâle en Europe occidentale fait donc l'effet d'une bombe au sein de la communauté entomologiste. Le fameux mâle de Saga pedo a des ailes, des cerques, et ressemble aux mâles des autres espèces de Saga. Il sera présenté à la réunion des orthoptéristes de Suisse le 22 octobre. Nous attendons aussi la publication officielle dans une revue scientifique. Les découvreurs planchent actuellement sur la description et sur des tentatives d'explication. A quand le premier mâle de Saga pedo trouvé en France ?

Le Coordinateur de l'Enquête Saga,
Christophe Bernier,
d'après les éléments rapportés par Gilles Carron (Genève).

Suisse le 22 octobre. Nous attendons aussi la publication officielle dans une revue scientifique. Les découvreurs planchent actuellement sur la description et sur des tentatives d'explication. A quand le premier mâle de Saga pedo trouvé en France ?

Le Coordinateur de l'Enquête Saga,

Christophe Bernier,
d'après les éléments rapportés par Gilles Carron (Genève).


NDLR 2009- le gynandromorphisme  : le mâle Saga pedo de Suisse serait en fait un  insecte ayant un gynandromorphisme.Le gynandromorphisme bilatéral est la division du corps en deux parties distinctes, un coté mâle et un coté femelle. Le gynandromorphise en mosaïque, un peu aléatoire, moitié du corps femelle, moitié du corps mâle.

 

  • " Saga pedo ( Pallas 1171 ) est une espèce à distribution générale punto-méditerranéenne. Elle est citée de la péninsule ibérique à l'ouest, via le centre et le sud de l'Europe, la partie méridionale de la Russie, de l'Ukraine, le Caucase et les républiques du Kazakhstan et du Turkménistan. Au sud, elle atteint la Sicile. Dans les Balkans, elle n'est pas cité de Grèce ni d'Albanie, tout en étant signalée à la frontière de ces pays, entre les lacs Ohrid et Megali Prespa ( Kaltenbach 1967 ; F. Willemse, communication personnelle ).
    Ses milieux électifs sont variés et composés de garrigues et des maquis lâches, de vignes, de pelouses steppiques, de prairies sèches ou mésophiles, de zones de fourrés et de ronciers en lisière forestière, et de fruticées claires en altitude. Plus on remonte en altitude et en latitude, plus les formations végétales xériques semblent recherchées. De la même façon, si le mode de vie des adultes est avant tout crépusculaire et nocturne en zone méditerranéenne, il demeure plutôt diurne dans le nord de son aire de répartition et dans les régions de montagne. Ce taxon possède la particularité de se reproduire par parthénogenèse thélytoque.
    Jusqu'à présent les différentes observations de mâles, ont été invalidées ( Kaltenbach 1967 ) . Récemment, en septembre 2005, un individu ayant l'habitus d'un mâle a été collecté dans le Valais Suisse par A.Baur ( communication personnelle ) . Selon lui, des études sont en cours pour définir le statut exact de ce spécimen."

    Extrait de " Hybridation entre saga pedo et Saga rammei, Kaltenbach 1965 ( Orthoptera : ettigoniidae ) " par
    Michèle LEMONNIER-DARCEMONT et Christian DARCEMONT .15.02. 2007.
    ( Groupement d'études entomologiques Méditerranée -GEEM- )
    Avec tous mes remerciements..


     
    La parthénogenèse constante est-elle possible ?
     
    • - Jusqu'à preuve du contraire, nous devons considérer la parthénogenèse comme due à une ou plusieurs mutations ( spontanées ou provoquées ? ) qui ont déterminé l'apparition d'un processus régulateur rétablissant le nombre normal de chromosomes et assurant ainsi le développement harmonieux de l'oeuf vierge.
    • - La reproduction parthénogenètique peut-elle assurer indéfiniment la multiplication de l'espèce ? Presque tous les anciens auteurs et plusieurs naturalistes modernes ont répondu par la négative.Pour eux, la parthénogenèse ne peut durer indéfiniment ; et, tôt ou tard, la reproduction sexuée doit intervenir pour déterminer le "rajeunissement" de l'espèce. La parthénogenèse indéfinie entrainerait la dégénérescence de l'espèce. Cette idée se trouve exprimée, quoique sous des formes différentes, dans les travaux de BALBIANI, de HENNEGUY, de DREYFUS, de HETWIG,etc.
      Cette opinion n'est plus soutenable à l'heure actuelle (NDLR : 1831 ). Le nombre de formes connues qui se reproduisent par parthénogenèse indéfinie est maintenant très grand.
    • - En présence de cas si nombreux ( acariens, rotifères,phasmes,pucerons,etc.), on ne peut plus douter maintenant que la reproduction parthénogénétique est capable d'assurer la perpétuité de l'espèce.La parthénogenèse peut aussi se substituer d'une façon totale à la reproduction sexuée.
      ( Professeur A.VANDEL, "la parthénogenèse" 1931 )
    • - La conviction de la parthénogénése uniquement thélytoque de Saga pedo serait une affirmation non démontrée. C'est une conviction "par défaut". (Yves DACHY)
    • " la parthénogenèse est donc une phénomène assez courant dans la nature, mais parmi les vivants inférieurs seulement. On dirait qu'après avoir expérimenté la génération sexuée, ces espèces essaient de revenir à la génération asexuée qui présente l'énorme avantage d'être plus simple et partant plus rapide.Dans ces conditions le mâle tend à devenir inutile et nous le voyons se raréfier et disparaître dans la parthénogenèse constante, tandis qu'il réapparaît comme par accident, accident que provoque régulièrement la mauvaise saison commençante, dans la parthénogenèse cyclique" (Jules CARLES, in "la fécondation" PUF 1963)
 
saint-martin-le-champ
              
Saint-Martin-les-eaux (04). Altitude 470 m.
C'est dans les friches au-dessus du village que vit Saga pedo.
Au fond, la silouhette de la montagne de Lure.
 

Cette belle espèce habite notre littoral méditerranéen, elle se tient immobile, sur les buissons, parmi les feuilles dans les endroits chauds et sauvages. En particulier sur les chardons. C'est surtout à la fin de l'été et au début de l'automne qu'on peut la rencontrer plus facilement car elle a atteind sa grandeur maximum. Mais elle est là depuis le printemps.
Observée à Sète, Agde, Nîmes, la Sainte-Beaume près de Marseille, Bagnols, Cogolin , etc. (voir relevés ci-dessous).
Les observations de Saga pedo pour la région Vaucluse, Gard, Hérault, Alpes de Haute-Provence, Bouches-du-rhône et Var. Années 2004 - 2010 - 2011
Avec l'aimable participation de correspondants. Voir plus bas.

Communiquez- moi vos observations éventuelles. Merci.
 

Saga pedo a daigné relever son oviscapte.
 
Compte rendu d'observations de SAGA PEDO          
 
  •  
  • 2 août 2004 : Saga pedo à OCTON (34) prés du lac du Salagou dans l'Hérault. Insecte sur un mur en bordure d'une terrain inculte. Trouvée par mr. J.C.Rivière, archéologue-conservateur.
  • 9 août 2004 : Saga pedo à POURRIERES (83), au nord de TRETS, sur la colline "Bellevue" (360 m.). L'insecte a été trouvé sur...le lit du filleul de Monsieur et Madame Revel-Mary !!
  • Septembre 2004 : des Saga pedo signalées dans la région de Prades-le-lez (Hérault) , dont de nombreuses écrasées sur les routes ! ( "les écologistes du Leuziere" ). Monsieur Christophe BERNIER, de l'association, signale ses observations de Saga pedo au massif de la Montagnette et au massif des Alpilles (au nord des Bouches-du-Rhône) où cet insecte était inconnu des naturalistes jusqu'à cet été !
  • 27 août 2004 : Saga pedo à Saint-Martin-les-eaux (04), prés de Manosque (photo ci-dessus), alt. 470 m. Trouvée sur la terrasse d'un habitant en plein village !
  • 26 septembre 2004: Une observation sur terrain alcalin à Eyragues (13). Saga de coloration beige... par Monsieur Christophe BERNIER (voir plus haut).
  • 24.02.2005 : Monsieur Philippe BUTTI de Vallon-Pont-d'Arc (07150) me signale de très nombreuses rencontres, depuis 30 ans, de Saga pedo dans sa région. Dans son jardin, sur les murs de la maison, sur les lavandes et sur les routes la nuit dans les gorges de l' Ardèche. Il a jadis élevé ces insectes et a noté qu 'ils étaient parfois cannibales ! Ses pensionnaires pondaient en septembre.
  • Saga pedo observée en soirée à Viols-le-Fort ( Hérault ) le 18.07.2005 à 22 heures par mr. Mathieu CAROL.
  • Saga pedo observée le 05.08.2005 vers 12 heures à Rochemaure (07) au pied du Pic de Chenavari qui est un ancien volcan éteint. L'insecte était sur un chêne vert. Communiqué par mr. Ludovic Tisserand ( voir photo dans "correspondances" )
  • Saga pedo observée le 23.06.2006 à 14 h 30, dans la vallée de Sauvebonne, entre La Crau et Pierrefeu, à l'ouest de Hyères (83).
  • Saga pedo observée sur un mur à Leval (83143) le 6 juillet 2006 par mr. Philippe BUTTI.
  • Saga pedo le 1 er.août 2006 dans ...un appartement ! à Saint-Ambrois ( Gard ). Jacqueline l'a relachée le lendemain au Clos Sainte-Anne.
  • Monsieur Damien QUIVRON a observé, capturé et entretenue pendant 72 heures une Saga pedo avant de la relâcher. Vendredi 25 août 2006 à 13 heures, commune de Bras-d'Asse ( 04270 ), lieu dit " la Garde ", coordonnées UTM : 32 T - 2687 -48681, altitude 625 mètres, milieu : garrigue de genets, taille du taxon : 16 cms avec antennes.
  • Observation d'une Saga pedo le 29.09.2008 sur le flanc nord du "Grand Bessillon" (814 m), dans la végétation, à 800 mètres d'altitude, entre Barjols et Pontevés.
  • Vue le 15 aout 2009 fin d'aprés midi sur trampoling de mes filles ! Environ 11 cms de long.
    Lieu:: Poulx dans le Gard - 170 m (lotissement).
    Pierre-Yves Quantin
  • le 31 mai 2010 à 15 heures sur la commune de LIOUX ( 84 ) par mr. Henri SIGNORET.            
  • Le 14.07.2010 à BIZANET (11200 - Aude) par mr. Philippe DUPOND. Saga pedo observée dans la garrigue, sol aride, calcaire et caillouteux avec herbes basses,thym...
  •                 
  • Une Saga pedo observée le 16.07.2010 à Latour de France (66) au lieu-dit l'Auzina, dans une vigne à 200 m d'altitude environ - Jacques.
  • Une Saga pedo observée en juillet 2010 en Corse du Sud (rare) - par "Aumemax", pseudo sur forum "Yahoo" (questions-réponses)
  • Une Saga pedo observée le 07.06.2011 sur le massif du Pic dans l'Hérault par mr. Remi CAMBREZY.
  • Une Saga pedo observée contre une vitre ! 22 juin 2011 à 6 heures 30 , aux Vans (Ardèche) -voir photo dans la page - par Mme.Pierrette HOFMANN.
  • Une Saga pedo jeune, mi -juillet, sur genêt - st.Martin-les-eaux ( Lubéron 04) -anonymat.
  • Une Saga pedo en train de pondre le 04.07.2006 et une autre observée le 07.08.2008 à Allauch (13) alt. 200 m, par Mr.Eric BARBIER. 
  • Une Saga pedo le 28.07.2013 à saint-Martin-les-eaux, Lubéron (04), observée et photographiée par Mme. Sylvie Grenet.
  • 24.07.2013 : Obervation chez mr.Stephane Levescot, prés du circuit du Castellet (Var)
    Il y a deux Sagas qui se baladent chez moi et bizarrement mes chats les ignorent, pourtant nous en avons 7 ! Les photos datent d'il y a deux semaines. Ces deux "Saga pedo" sont très sociable.
  • 05.10.2013 : une observation à Saint-Maximim (Var)

  • Vous pouvez me communiquer vos observations éventuelles de Saga pedo, elles seront les bienvenues.
 

Classification classique
Règne Animalia
Embranchement Arthropoda
Sous-embr. Hexapoda
Classe Insecta
Sous-classe Pterygota
Infraclasse Neoptera
Ordre Orthoptera
Sous-ordre Ensifera
Infra-ordre Tettigoniidea
Super-famille Tettigonioidea
Famille Tettigoniidae
Sous-famille Saginae
Genre Saga

 
"Les insectes les plus primitifs, reconnaissables au fait que la tête, le thorax et l'abdomen y sont à peine segmentés, ne font pas l'objet d'une métamorphose. Leurs oeufs libèrent un jeune insecte qui diffère peu de l'adulte et se contentera  de grandir sans jamais disposer d'ailes , et ce handicap empêchera l'espèce de coloniser de vastes espaces et d'afficher la suprématie terrestre des insectes ailés." ( Pierre DOUZOU)
 
ephippig-re-femelle


L'éphippigère (voir page spéciale) ressemble beaucoup à Saga pedo et fréquente les mêmes biotopes.
Mais chez l'éphippigère les mâles sont courants.


   
 
Insecte et timbre rares : c'est le seul timbre mettant en exergue Saga pedo que les postes n'ont jamais pris en considération.

Par contre, le Lucane cerf-volant fait recette !

Un autre timbre toutefois, émis par la Bulgarie, présente Saga nataliae .
Saga-Pedo/chrono720_1

* Pour la bibliographie, souvent indiquée dans les textes, elle se trouve sur mon site, elle est trés volumineuse !

Partager cet article

Repost 0
Publié par BERNARD - dans Saga Pedo
commenter cet article

commentaires

BALADES ENTOMOLOGIQUES

 

http://fdata.over-blog.net/1/76/85/08/avatar-blog-1071798285-tmpphpSmklSB.jpg

 

Description : Macrophotos, observations et études sur quelques insectes de Provence.

Partager ce Blog

Retour à la page d'accueil

Contact

Recherche

COPYRIGHT

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/Divers/copyright3.gif  Le téléchargement de tout ou partie des textes, images, sons, photographies, données, marques et tout autre élément qui y sont contenus est autorisé à des fins strictement privées ou dans le cadre scolaire et pour un usage non commercial. Toute utilisation, diffusion, commercialisation, reproduction et représentation, totale ou partielle, d'éléments du site à d'autres fins est subordonnée à l'autorisation préalable de l'auteur. Merci.

Pierre-Jean BERNARD

ALBUMS PHOTOS

 

Album 1

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/dasypoda-hirtipes-1.jpg

Album 3
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/3/Tircis-pararge-aegeria-aegeria-sur-ceanothus-11.04.JPG

Album 4

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/4/clairon-des-abeilles-10.07.JPG

Album 5
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/5/08.09-PM-mangeant-bouton-fenouil---pollen.JPG

Un clic sur image
pour voir les albums

Album 6

/*---personnalisation----*/