Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 février 2014 5 07 /02 /février /2014 14:00

La chenille de Papilio machaon se passe une ceinture autour de l'abdomen pour se fixer au support.

La métamorphose de la chenille en chrysalide - temps réel.

 

 

 

 

 
 
 
 
 
 
Première vidéo : pour se fixer au support la chenille se passe une ceinture de soie autour de l'abdomen plus une fixation à la partie anale.
 
Deuxième vidéo : Pour se transformer en chrysalide, la chenille fait glisser sa peau en se contorsionnant.
 
Vidéos 1 et 2 de Catherine TOSONI et Pierre-Jean BERNARD - musique 2 : Hispagnola de VANGELIS
 
Vidéo 3 : la naissance de Papilio machaon
 
**************************************************************************************
 
 
get-attachment--1-.jpg
 
 
C'est la deuxième fois cette année qu'un correspondant me signale dans 
son observatoire l'accouplement de Papilio machaon dés leur naissance ! 
Le coît immédiat est donc possible. Il est remarquable qu'après une 
très longue période de diapause en chrysalide (317 jours dans ce cas 
là !)  les imagos naissant gardent assez d'énergie et de ressource pour 
s'accoupler immédiatement avant d'avoir butiné quelques fleurs pour se 
nourrir, première chose qu'ils accomplissent.
Il serait intéressant de savoir si le coït a été fructueux ou stérile...
(Source : observation de Catherine TOSONI à Clarens / Montreux - Suisse)
 

     
 Les insectes à l'état de larves, de pupes ou de nymphes (chrysalides), ont la faculté de surmonter les rigueurs de l'hiver et de subir des températures qui seraient cette fois fatales aux vertébrés, particulièrement aux espèces à sang chaud.
La diapause de la chrysalide :
Arrêt momentané du développement de l'oeuf, de la larve ou de la nymphe ou période de vie léthargique de l'adulte en attendant des conditions plus clémentes, la diapause des insectes et un des phénomènes d'adaptation au milieu les plus élaborés. Déclenchée par la diminution des jours et levée par un passage au froid, la diapause, comme la plupart des mécanismes biologiques, est contrôlée par les hormones.
La diapause est déclenchée par la photopériode, c'est-à-dire, la durée relative des jours et des nuits, la période de lumière et d'obscurité : la diapause est une conséquence du changement de la durée de la phase diurne quotidienne perçue par l'insecte.
Lorsque l'insecte a passé quelques jours au froid la diapause est levée mais, son développement ne reprend que si la température ambiante est suffisante. Des chrysalides en diapause, rentrée au chaud en fin d'hiver,se développent car la diapause a été levée par le froid de l'hiver et le développement reprend car la température est suffisante. A l'extérieur, pour poursuivre son développement, la chrysalide doit attendre des températures clémentes au début du mois de mai, ou avril suivant la région"
Bernard MAUCHAMPS , in "Insectes" - OPIE -nr. 69 - 1988 -
 
  • Les chrysalides en diapause dans leur biotope normal tendant toujours à être brunes quelque soit la couleur du fond. En août et septembre ce constat peut nous dire si le futur imago sera pour l'année ou hibernera sous forme de chrysalide.

Que se passe-t-il à l'intérieur de la chrysalide ? Ils nous le disent :
  • La chrysalide est le siège d'extraordinaires réorganisations biologiques au cours desquelles le squelette primitif se détériore, alors que les cellules élaborent de manière programmée la structure du futur insecte. Trois hormones sont impliquées dans les mues et la métamorphose, ce sont l'hormone juvénile et deux molécules d'Ecdysone.
    Les "bourgeons imaginatifs" dont les génes, longtemps dormants, s'éveillent et donnent aux cellules leurs instructions métaboliques, puisent les éléments nutritifs nécessaires dans la bouillie environnante. Tout se passe comme si le stade larvaire avait eu pour but principal d'amasser des principes essentiels au fonctionnement des cellules dormantes qui bâtiront l'adulte, suivent un programme inscrit dans les gènes des chromosomes que forme l' ADN. (Pierre DOUZOU)

    Les transformations qui s'accomplissent à l'intérieur de la chrysalide sont extraordinaires, peut-être encore plus surprenantes encore que les transformations qu'elle subit extérieurement. Depuis quelque temps déjà, une déchirure a commencé à se produire dans les tissus internes ; d'autre part, des cellules prolifèrent qui sont comparables aux globules blancs sanguins ; elles dévorent la plupart des organes qui appartiennent à la chenille, les réduisant en une sorte de bouillie liquide. Parmi les changements internes qui s'opèrent dans la chrysalide, tous ne sont pas connus ; leur aspect physiologique même demeure mysérieux. On affirme cependant qu'après l'action des phagocytes, il ne reste rien des éléments cellulaires composant les tissus hypodermiques des quatre premiers segments, les voies respiratoires, les muscles, les corps graisseux et les nerfs périphériques. Tous ces tissus sont réduits en bouillie.
    Au moment où se produit cette transformation,les cellules de l'intestin moyen se groupent pour former une masse centrale. Un peu plus tard, de nouveaux tissus se forment, provenant en partie de ce magma central de l'intestin, en partie de la prolifération de corpuscules spéciaux. Les nouveaux tissus ne semblent donc présenter aucune filiation directe avec les anciens tissus de la chenille. Ayant perdu sa forme, ses organes et ses habitudes, on peut dire que l'embryon est mort ; puis, d'unefaçon très mystérieuse, il renaît sous une forme entièrement différente, qui trouvera son expression dans un genre de vie tout à fait nouveau.

    Extrait de " Énigmes de la nature " : de E.L.GRANT WATSON (voir bibliographie).

     
  • "A l'intérieur d'une chrysalide de papillon, les organes de la chenille se désagrègent comme de la mie de pain dans un potage brûlant. Guidées par les instructions de l'ADN quelques unes des cellules en désarroi se raseemblent en d'autres points de l'organisme, où elles fusionnent en groupes qui deviennent finalement des organes d'un papillon. Tout se passe comme si certaines partie de l'animal avaient été hachées, "cuisinées" et reconstituées d'une nouvelle façon.La métamorphose produit un adulte doté d'organes sexuels, alors que, sous sa première forme, l'animal, ou larve, est ordinairement asexué et ne fait rein d'autre que manger et grossir" (in "selection du "Reader's Digest", avril 1971)
     
                       
La chenille se transforme en chrysalide, moitié du chemin.

La chenille se transforme en chrysalide, moitié du chemin.

"Le cycle vital du papillon est comparé au voyage de l'âme, qui mène de la prison du corps imparfait (stade larvaire de la chenille), à la mort et à l'ensevelissement (stade de la chrysalide), puis enfin au libre envol au moment de la résurrection (stade de l'imago).

Cette comparaison remonte au grand biologiste hollandais Jan Swammerdam, qui adhéra au rationalisme cartésien, mais lui aussi, fondamentalement, un religieux mystique, et qui découvrit les ailes rudimentaires du papillon, enfermées dans les derniers stades larvaires de la chenille"
 
Stephen Jay Gould in "la foire aux dinosaures"

Partager cet article

Repost 0
Publié par BERNARD - dans Papilio machaon
commenter cet article

commentaires

BALADES ENTOMOLOGIQUES

 

http://fdata.over-blog.net/1/76/85/08/avatar-blog-1071798285-tmpphpSmklSB.jpg

 

Description : Macrophotos, observations et études sur quelques insectes de Provence.

Partager ce Blog

Retour à la page d'accueil

Contact

Recherche

COPYRIGHT

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/Divers/copyright3.gif  Le téléchargement de tout ou partie des textes, images, sons, photographies, données, marques et tout autre élément qui y sont contenus est autorisé à des fins strictement privées ou dans le cadre scolaire et pour un usage non commercial. Toute utilisation, diffusion, commercialisation, reproduction et représentation, totale ou partielle, d'éléments du site à d'autres fins est subordonnée à l'autorisation préalable de l'auteur. Merci.

Pierre-Jean BERNARD

ALBUMS PHOTOS

 

Album 1

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/dasypoda-hirtipes-1.jpg

Album 3
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/3/Tircis-pararge-aegeria-aegeria-sur-ceanothus-11.04.JPG

Album 4

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/4/clairon-des-abeilles-10.07.JPG

Album 5
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/5/08.09-PM-mangeant-bouton-fenouil---pollen.JPG

Un clic sur image
pour voir les albums

Album 6

/*---personnalisation----*/