Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 février 2014 4 06 /02 /février /2014 00:45

Éphippigère (orthoptère)

Une relique de la faune post-glaciaire chaude

  • Elle fréquente les endroits très chauds et très secs, friches et steppes.
    Le mâle n'a pas d'oviscapte.
  • L'éphippigère chante en automne, de septembre à novembre. J'en ai observé une au mois de novembre, par temps doux, sur un buisson de chèvrefeuille.
    Le chant de l'Éphippigère est bref et étouffé, avec une tonalité située entre l'aigu et le grave, un «tssst, tssst, tssst» qui semble venir de tous les côtés et dont la localisation est assez difficile pour trouver l'insecte.
    Lorsqu'on s'approche, le son semble s'éloigner ; lorsqu'on s'éloigne le son semble se rapprocher, comme pour le Grillon d'Italie. Essayez, c'est d'un effet curieux.
  • Chaque pulsation du son est d'environ 1/30eme de seconde, avec un écart d'environ une seconde avec la suivante. Le chant est régulier.
    Inlassablement, pendant des journées entières, l'éphippigère mâle appelle ainsi une éventuelle femelle rôdant dans les environs.
  • Ses seules défenses sont son mimétisme et son immobilité complète.
    Lorsqu'il chante, j'ai remarqué que le mâle est de temps en temps parcouru de vibrations sur tout son corps et que, par ailleurs, il mange en même temps !
  • Une correspondante me signale avoir observé plusieurs éphippigères sur un buisson et l'une d'entre-elles dévorait une partenaire !
    Un cas de cannibalisme en milieu sauvage ( la Crau (13)
L'éphippiger ephippiger en gros plan. Appelée aussi "porte-selle". Ephippigère femelle avec sa longue tarière sur docus carotte. Photo Luc Delauze.

L'éphippiger ephippiger en gros plan. Appelée aussi "porte-selle". Ephippigère femelle avec sa longue tarière sur docus carotte. Photo Luc Delauze.

Les insectes les plus primitifs, reconnaissables au fait que la tête, le thorax et l'abdomen y sont à peine segmentés, ne font pas l'objet d'une métamorphose.
Leurs oeufs libèrent un jeune insecte qui diffère peu de l'adulte et se contentera  de grandir sans jamais disposer d'ailes et ce handicap empêchera l'espèce de coloniser de vastes espaces et d'afficher la suprématie terrestre des insectes ailés." (Pierre Douzou)

Une éphippigère mâle le bouclier relevé

Une éphippigère mâle le bouclier relevé

Chez les sauterelles de l'espèce Ephippiger, les femelles disposées à s'accoupler s'en vont dans la direction des mâles qui chantent et ignorent les mâles silencieux, même proches (DUYN) ; des femelles criquets peuvent réagir à l'appel du mâle entendu par téléphone. (J-C.FILLOUX, voir bibliographie )

Éphippigère femelle sur un chardon laineux. Comme Saga pedo, l'éphippigère aime bien fréquenter les chardons.

Éphippigère femelle sur un chardon laineux. Comme Saga pedo, l'éphippigère aime bien fréquenter les chardons.

L'appareil musical :

sur les photos, on voit la position des deux membranes de l'archet.
​​​​​​​Au repos, les deux membranes sont collées l'une contre l'autre.

Pour donner un son, les deux membranes, en forme de coquille, se séparent brusquement, la supérieure se soulevant en frottant l'autre latéralement (A).
Ce sont les ailes atrophiées de l'éphippigère qui se sont transformées en organe musical. L'une fait office d'archet, l'autre de corde.
Mais ce n'est pas du Mozart !

Ce sont les parties arrondies de la coquille qui se frottent.
Le bouclier (B), situé juste derrière et protégeant les deux membranes, sert de caisse de résonnance.
À 
ce moment là il est relevé et l'éphippigère baisse la tête légèrement pour libérer l'ensemble musical.

Sur cette photo, les membranes sont en état de repos, mais on devine la jointure (C).

Orthopteres/chrono1335_1

Éphippigère en train de chanter, l'appareil musical ouvert.
Élytres réduits à leur seule base stridulante, pronotum en pavillon, acoustique dirigé vers l'arrière.

Une éphippigère en train de chanter, le bouclier ouvert. Il sert aussi de caisse de résonnance. On voit bien les deux membranes qui se séparent.

Une éphippigère en train de chanter, le bouclier ouvert. Il sert aussi de caisse de résonnance. On voit bien les deux membranes qui se séparent.

L'éphippigère est irrésistiblement attirée par le chant du mâle.
Si on fait arrêter le chant et que plus loin un autre mâle chante, le femelle se détourne même si elle voit son premier partenaire. (travaux de Busnel et Dumortier 1956)

Ici, un mâle photographié sur un chardon Roland.

Ici, un mâle photographié sur un chardon Roland.

PORTRAIT 

La tête avec les mandibules et les segments tactiles, le front, les yeux , les antennes et pronotum en pavillon acoustique dirigé vers l'arrière et l'appareil musical.
Une paire de pattes antérieures, une paire de pattes médianes et une paire de pattes postérieures avec, chacune à leur extrémité, un crochet d'adhésion. 
L'éphippigère ressemble un peu à Saga pedo pour les couleurs, son abdomen et l'oviscape.
L'éphippigère est végétarienne.
Quoiqu'une correspondante me dit avoir vu une éphippigère en manger une autre sur un buisson.

Éphippigère mâle vu de dessus sur une azurite - Luberon (04) - août - friches

Éphippigère mâle vu de dessus sur une azurite - Luberon (04) - août - friches

Éphippigère mâle au repos sur un rameau au lever du jour.

Éphippigère mâle au repos sur un rameau au lever du jour.

Éphippigère femelle sur un chardon laineux.

Éphippigère femelle sur un chardon laineux.

La grande sauterelle verte sur une camomille matricaire ; elle a perdu une antenne ! NB 1974.

La grande sauterelle verte sur une camomille matricaire ; elle a perdu une antenne ! NB 1974.

Partager cet article

Repost0

commentaires

BALADES ENTOMOLOGIQUES

Description : Macrophotos, observations et études sur quelques insectes de Provence.

Balades Entomologiques "Retour Accueil"

Retour à la page d'accueil

💌 Contact
 

Retrouver un article,
en utilisant la "Recherche" ci-dessous

Recherche D'articles

COPYRIGHT

https://idata.over-blog.com/1/76/85/08/Divers/copyright3.gif  Le téléchargement de tout ou partie des textes, images, sons, photographies, données, marques et tout autre élément qui y sont contenus est autorisé à des fins strictement privés ou dans un cadre scolaire et pour un usage non commercial. Toute utilisation, diffusion, reproduction, commercialisation, et représentation, totale ou partielle, d'éléments du site à d'autres fins est subordonnée à l'autorisation préalable de l'auteur. Merci.

Pierre-Jean BERNARD

ALBUMS PHOTOS

 

Album 1

https://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/dasypoda-hirtipes-1.jpg

Album 3
https://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/3/Tircis-pararge-aegeria-aegeria-sur-ceanothus-11.04.JPG

Album 4

https://idata.over-blog.com/1/76/85/08/4/clairon-des-abeilles-10.07.JPG

Album 5
https://idata.over-blog.com/1/76/85/08/5/08.09-PM-mangeant-bouton-fenouil---pollen.JPG

Un clic sur image
pour voir les albums

 Album 6https://image.over-blog.com/Lsx2HhQ9Vqvcq2MsVT_EiiGUt54=/filters:no_upscale()/image%2F1206169%2F20201215%2Fob_3e592e_hymenoptere-poliste-dominula-femelle.jpg