Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 juillet 2016 7 03 /07 /juillet /2016 01:03
LE MILAN NOIR - .Juvénile né cette année, reconnaissable à son plumage moucheté.
LE MILAN NOIR - .Juvénile né cette année, reconnaissable à son plumage moucheté.

LE MILAN NOIR - .Juvénile né cette année, reconnaissable à son plumage moucheté.

LE MILAN ROYAL en plongée.

LE MILAN ROYAL en plongée.

Partager cet article

Repost 0
Publié par BERNARD - dans Oiseaux
commenter cet article
9 mars 2016 3 09 /03 /mars /2016 05:00

Je ne suis pas très bien équipé pour ce genre de photos prises à environ 20 mètres de l'oiseau beaucoup craintif. J'en ai compté 14 et il y en avait d'autres plus loin ! Ils dérangent d'ailleurs beaucoup les autres oiseaux à la mangeoire.Il faut que je fasse le gendarme !

08.03.2016 - jardin.

Pour lutter contre ses paraqsites, un moineau domestique prend un bain de poussière prés de la haie. 08.03.2016.Pour lutter contre ses paraqsites, un moineau domestique prend un bain de poussière prés de la haie. 08.03.2016.
Pour lutter contre ses paraqsites, un moineau domestique prend un bain de poussière prés de la haie. 08.03.2016.Pour lutter contre ses paraqsites, un moineau domestique prend un bain de poussière prés de la haie. 08.03.2016.
Pour lutter contre ses paraqsites, un moineau domestique prend un bain de poussière prés de la haie. 08.03.2016.Pour lutter contre ses paraqsites, un moineau domestique prend un bain de poussière prés de la haie. 08.03.2016.

Pour lutter contre ses paraqsites, un moineau domestique prend un bain de poussière prés de la haie. 08.03.2016.

Partager cet article

Repost 0
Publié par BERNARD - dans Oiseaux
commenter cet article
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 00:25

Moineaux de Paris
 
Pour changer un peu des insectes, un souvenir parisien ! 

 

Oiseaux/chrono900_1

Ce sont des moineaux spéciaux très familiers et chapardeurs !
Une espèce spéciale à Paris,
on pourrait les nommer "asser domesticus lutecus" !

Sur cette prise de vue, on les voit venir chaparder des miettes de crêpes
qui tombent autour des plaques chauffantes du fourneau
quand la jeune femme étale la pâte !
C'est un spectacle amusant pour les touristes
de la place du Tertre 
à Montmartre (septembre 2005).
Il y a 10 moineaux, deux étant en partie masqués sur la gauche.

 

Oiseaux/chrono903_1

Essayez de compter les moineaux présents sur les bosquets qui entourent
la place de Notre-Dame de PARIS !
Ici, une partie de la "volière" seulement.
Combien en voyez-vous ?
Mimétisme oblige, on les voit mieux sur la photo
que sur le vif car il est difficile de les distinguer sur le feuillage.
Ils habitent les bâtiments alentours.

   
Oiseaux/chrono933_1

 

Merci beaucoup !
Oiseaux/chrono934_1

 

les-moineaux-de-paris-1908 


Paris 1908

"le charmeur d'oiseaux aux Tuileries", en l'occurence une bande de moineaux !
"Quand je vais un instant me reposer, m'asseoir, aussitôt les oiseaux s'approchent
pleins d'audace, et me prennent d'assaut.
C'est plaisir de les voir grimper sur mes genoux, se disputer la place !"

H.POL

Partager cet article

Repost 0
Publié par BERNARD - dans Oiseaux
commenter cet article
9 février 2014 7 09 /02 /février /2014 00:10

Rossignol philomène

...de mes amours...

Le rossignol est un oiseau migrateur courageux. Il a une livrée terne et banale et de petits yeux «hors de la tête», mais il a tout dans la gorge, suivant l'expression de mon ami le berger. Ici, dans le Lubéron, il arrive dans la dernière quinzaine d'avril, en même temps que le coucou. Il est très difficile de l'approcher et de le photographier, c'est pourquoi je me suis permis de faire cette entorse à l'entomologie. Et puis je l'aime bien, il réjouit la campagne de jour comme de nuit.
Les oeufs du rossignol sont vert sombre, presque bronzé, comme une olive verte.
Les jeunes rossignols adorent les larves du "ténébrion meunier" (coléoptère).
rossignol-1-et-2
Perché sur sa branche, il écoute, prudent...tsin...tsin...tsin...

rossignol-3-et-4 
...rassuré, il lance ses gammes, ses trilles ; 
il fait concurrence au canari !

Le rossignol trille, rossignole, quirritte, gringotte.  

Il chante tout en changeant de place. 

 


Il chante même à gorge déployée ! 

rossignol-5

- Villemus (04) haie, avril.

On peut remarquer que les branches de l'arbuste
ne sont pas encore habillées de leur feuillage.

" Rossignol, rossignol de mes amours
Quand ton chant s'élévera
Mon chagrin s'envolera
Et l'amour viendra peut-être.
Ce soir sous ma fenêtre
Reviens gentil rossignol."
(F.Lopez - L.Mariano) 

 

"Avez-vous entendu le travail du rossignol ? Il peine. Il hésite. Il racle. Il s'étrangle. Il s'élance et retombe. Et soudain, il trouve. Il vocalise. Il bouleverse" ( Jean Cocteau) ​​​​​​​
  • Le rossignol aime fréquenter les ruchers parce que les abeilles jettent dehors leurs larves mortes dont cet oiseau est friand ! Il remplit ainsi le rôle d'agent de nettoyage.

    Ils sont fous ces romains !
     
  • "J' avais espéré vous offrir des cailles farcies, farcies aux langues de rossignol", dit Hérode,"mais malheureusement, ce n'est pas encore la saison des rossignols " (G. Messadié, voir bibliographie)
 
A UN RUISENOR

Canta en la noche, canta en la mañana,
ruiseñor, en il bosque tus amores ;
canta, que llorarâ quando tu llores
el alba perlas en la flor temprana.

Teñido el cielo de amaranta y grana,
la brisa de la tarde entre les flores
suspirarâ también a los rigores
de tu amor triste y tu esperanza vana.

Y en la noche serena, al puro rayo
de la cellada luna, tus cantares
los ecos sonarân del bosque umbrio.

Y vertiendo dulcisimo desmayo,
cual bâlsamo süave en mis pesares,
endulzarâ tu acento el labio mio.

José de ESPRONCEDA

© in Poesias liricas.1840. El estudiante de Salamanca . Collection Austral nr.917. éditorial Espasa Calpe SA
 

L'utilité du rossignol en apiculture :


*Un spécialiste, Mr MORAUD, a communiqué au journal "l'apiculteur", une observation curieuse sur l'utilité qu'il peut y avoir, pour un apiculteur, à posséder des rossignols près de ses ruches. Il a pu en effet surveiller les rossignols qui avaient coutume de se poster à l'entrée de ses ruches, et il a constaté qu'ils capturaient uniquement les mâles. Il fit une expérience probante : il tua une douzaine de bourdons et six ouvrières, et les posa devant la ruche sur une planche ; quand la rentrée des abeilles mâles fut terminée, les rossignols se mirent à rôder, aperçurent la planche, enlevèrent tous les mâles, mais ne touchèrent à aucun corps des ouvrières. (Source : CNAM et OPIE, juin 2008)

*Même si tu entends beaucoup de rossignols, tu n'en verras guère. Ami comme les fauvettes des buissons bas, généralement en sous-bois, il n'en sort même pas pour chanter ; la puissance de sa voix n'a pas besoin d'estrade. Sa livrée feuilles-mortes, sans aucun ornement, n'attire pas le regard et, s'il n'avait sa voix de virtuose, il ne serait qu'un petit oiseau brun qui se faufile dans les buissons (in "le calendrier des oiseaux" de Philippe LHERITIER, éditions Sagitaire, Paris 1944)

NDLR : en 1972, un rossignol avait élu domicile en pleine ville de Marignane, dans le jardin du centre médical !

 

* "Est-ce qu'un rossignol a besoin de s'accompagner à la guitare ou de jouer la   comédie pour chanter ?" Tino ROSSI.


Fantastique : la voix de l'Invisible :
 
L'histoire commence dans le jardin de la chapelle San Michele où vécut si longtemps Axel MUNTHE. En visite à ce lieu, la grande comédienne Marie BELL y trouva un rossignol blessé qu'elle recueillit pour le soigner. Elle le nomma "Auguste". Mais, malheureusement, l'oiseau mourut. Elle l'enterra sous une petite dalle de marbre dans une jardinière de sa maison parisienne de retour dans la capitale. Elle y planta un camélia.
"Quelques jours s'écoulèrent. Un soir, des amis étant venus chez moi pour dîner, je demandai à mon fidèle secrétaire, Blanche, de faire dresser la table sur la terrasse. Il faisait beau. Le temps était tiède. Nous bavardions de choses et d'autres et en étions au dessert. Un bouchon de Champagne sauta bruyamment...
Soudain un rossignol chanta...
Et je vis sur la petite pierre tombale un rossignol qui continuait à s'égosiller, sans le moins du monde s'inquiéter de ma présence.
Je le pris dans ma main.
Il se tut.
Ses yeux en "boutons de bottines" brillaient.
Une fois dans ma chambre, je le lâchais.
Il ne bougea pas, resta sur mon lit. Il s'endormit, tassé dans ses ailes. Le lendemain matin j'ouvris la fenêtre. Il s'envola "
Auparavant, une idée folle, Marie BELL lui avait mis autour du cou une mince cordelette de soie bleue nouée d'une agrafe !
Un an passa. Un soir de juin, la comédienne dînait à nouveau sur la terrasse avec des amis. Quelqu'un parmi eux, entre deux silence, se mit à dire des vers de Baudelaire... lorsque retentit soudain le chant d'un rossignol. Marie BELL se leva et se dirigea tout droit vers Auguste.
"Ce que j'espèrais, avec une espèce d'angoisse délicieuse, était en train de se produire : un rossignol, sous mes yeux, le cou entouré de la cordelette - la même, essentiellement la même puisque j'en vérifiais la couleur et le noeud de soie bleue - nous faisait entendre le pétillement de sa voix tandis qu'en bas, sur les Champs-Elysées, s'écoulait le tintamarre des voitures ! "
(In "confidences fantastiques de Jean-pierre DORIAN - chapitre : Marie BELL - éditions "Presses de la cité" Paris 1969)
  • Le rossignol du métro !
    " Le rossignol apprivoisé de madame ODEHOWSKA m'a fait visite, avec sa maîtresse. Il a bu dans mon dé et dormi sur mon épaule, enveloppé dans sa livrée sévère, brune flammée de noir, de rossignol polonais. Quand sa bien-aimée maîtresse l'a appelé pour partir, il l'a trahie un instant en refusant de la suivre et m'a murmuré quelque chose dans l'oreille, puis la voyant passer la porte, il a poussé un cri et l'a rejointe. Logé dans son corsage entre chair et soie, il est retourné prendre son métro. Un jour, qu'il s'était perdu en vol dans le métro, "Pouli" a eu le bons sens, le sang-froid de demeurer immobile à terre, presque noir et bien visible sur la paroi de faïence blanche, attendant, espérant. Il a vu venir celle qui le cherchait, s'est jeté dans ses bras..."
    (In "L'étoile Vesper" -souvenirs- de COLETTE - "Éditions du milieu du monde" Paris 1948)

* Savez-vous pourquoi le rossignol chante la nuit, en remuant des pattes comme un chat qui se fait les griffes ?
Non ? Je vais vous l'expliquer :
Jadis, les rossignols chantaient uniquement le jour. Étant donné qu'ils restaient longtemps à la même place, comme de nos jours, la clématite vigne-blanche, qui pousse vite le jour au printemps dans les haies,
s'accrochait aux pattes des rossignols comme si elles étaient des tuteurs ! Les pauvres oiseaux se trouvaient donc prisonniers, ne pouvant plus s'envoler. Ils mourraient ainsi de faim.
Un jour, il vint à l'idée de l'un d'entre eux, certes un intelligent observateur, de se mettre à chanter la nuit, à la grande surprise des oiseaux nocturnes. Il avait remarqué qu'au petit jour la clématite vigne-blanche commençait à pousser vite, étirant ses filaments, aidée par le soleil et que la nuit elle se reposait. Alors, il décida de chanter la nuit et, au  jour, il termina son chant et monta tranquillement dans les grands arbres là où la clématite ne pouvait grimper.

Depuis ce temps-là, tous les rossignols, instruits de la chose, chantent la nuit.
C'est une anecdote de mon ami le berger. Je ne sais où il a trouvé sa légende, ou s'il a inventé l'histoire !

*Là mille petits gosiers emplumés font retentir la forêt au bruit de leurs mélodieuses chansons ; et la trémoussante assemblée de ces divins musiciens est si générale, qu'il semble que chaque feuille dans le bois ait pris de la langue et la figure d'un rossignol"

(Cyrano de Bergerac, "l'autre monde")

* Météo : " Si les rossignols chantent toute la nuit le temps sera beau " 

Partager cet article

Repost 0
Publié par BERNARD - dans Oiseaux
commenter cet article

BALADES ENTOMOLOGIQUES

 

http://fdata.over-blog.net/1/76/85/08/avatar-blog-1071798285-tmpphpSmklSB.jpg

 

Description : Macrophotos, observations et études sur quelques insectes de Provence.

Partager ce Blog

Retour à la page d'accueil

Contact

Recherche

COPYRIGHT

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/Divers/copyright3.gif  Le téléchargement de tout ou partie des textes, images, sons, photographies, données, marques et tout autre élément qui y sont contenus est autorisé à des fins strictement privées ou dans le cadre scolaire et pour un usage non commercial. Toute utilisation, diffusion, commercialisation, reproduction et représentation, totale ou partielle, d'éléments du site à d'autres fins est subordonnée à l'autorisation préalable de l'auteur. Merci.

Pierre-Jean BERNARD

ALBUMS PHOTOS

 

Album 1

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/dasypoda-hirtipes-1.jpg

Album 3
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/2/3/Tircis-pararge-aegeria-aegeria-sur-ceanothus-11.04.JPG

Album 4

http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/4/clairon-des-abeilles-10.07.JPG

Album 5
http://idata.over-blog.com/1/76/85/08/5/08.09-PM-mangeant-bouton-fenouil---pollen.JPG

Un clic sur image
pour voir les albums

Album 6

/*---personnalisation----*/